FEDERATION ENVIRONNEMENT DURABLE
( Fédération Nationale:1000 associations)
Eolien: Stop au programme inutile et dévastateur
25.000 éoliennes géantes inutiles qui vont ravager la France pour quelques % d'électricité en plus
Le prix de l'électricité des particuliers qui va doubler
Une politique énergétique qui conduit dans un gouffre financier
Des nuisances et le massacre des paysages de la France

fed

Nombre de visiteurs : Hit Counter by Digits


Adhérez à la FED pour 2014
Réglement possible par carte bancaire

Faites un don pour soutenir les requètes de la
Fédération Environnement Durable en Conseil d’État
contre l’ AUTORISATION UNIQUE



Qui sommes-nous? | Eolien : Mensonges! | Comment lutter? | International I Actions FED | Législation |Santé I Sécurité I Dévaluation |Paysages || Archives | Liens I Contact I Revue de Presse

france

France

L’énergie éolienne : la grande escroquerie

« Il est temps que les Français, les politiques, les écologistes, un tant soit peu honnêtes, fassent cesser cette gabegie dont les conséquences seront à très court terme irréparables. »
Reportage et enquête d’Armel Joubert des Ouches | Réinformation TV | 10 sep. 2014

ReinformationTV :eolien la grande escroquerie

Vous êtes déjà plus de 100.000 à avoir visionné et plebiscité ce reportage mis en ligne il y quelques jours
Merci de vos très nombreux messages et de vos encouragements
A bientôt
Armel Joubert des Ouches


Reportage et enquête d’Armel Joubert des Ouches

Depuis plusieurs années, les éoliennes sont en train de recouvrir les paysages de la France. 5 000 éoliennes aujourd’hui ; si rien n’est fait pour arrêter ce massacre, il y en aura 25 000 d’ici 15 ans. Des machines gigantesques de plus de 140 mètres de haut pour certaines.
Un parc éolien offshore est par exemple déjà prévu en face d’Arromanches, haut lieu du débarquement allié de juin 1944.
La cathédrale de Coutances dans la Manche, saccagée par une éolienne située à proximité. Des exemples, parmi tant d’autres.
L’éolien est un secteur dans lequel on peut gagner très rapidement beaucoup d’argent car subventionné par l’État.
Les Verts, beaucoup de politiques, les lobbys usent toujours du même discours : la gratuité de l’éolien. C’est faux. C’est le contribuable qui le paie par une taxe prélevée discrètement sur sa facture, la CSPE.
Un immense scandale financier et un massacre des paysages de la France.”

__________________________________________

20 novembre 2014

Communiqué de pressede la FED : 20 novembre 2014

Le Schéma Régional Eolien (SRE)  de la Région Ile de France a été annulé par le Tribunal Administratif de Paris

Suite à la   plainte déposée, par  la Fédération Environnement Durable(FED),  l'association Vent de colère en Visandre, Vent de Force 77 et 5 autres associations (1), représentées par maitre Monamy,  le Schéma Régional Eolien de la Région Ile de France  validé par l’arrêté Préfectoral du  28 septembre 2012 est annulé par le Tribunal administratif de Paris.

Le Jugement rendu le 13 novembre 2014 par le Tribunal  a mis en évidence  que les décisions gouvernementales n’avaient pas tenu compte des directives européennes , des lois et des décrets  en vigueur et confirme  que les méthodes utilisées par le Gouvernement et les promoteurs éoliens pour envahir le territoire d’ aérogénérateurs géants sont inadmissibles juridiquement et qu’elles bafouent les droits fondamentaux des citoyens.

Cette  décision du Tribunal de Paris renforce la détermination de la  FED dans la lutte qu’elle mène contre l’éolien industriel.

(1) Fédération nationale de Sauvegarde des sites et des ensembles monumentaux
Association Ligue Urbaine et Rurale
Société pour la Protection des Paysages et l’Esthétique de la France
Association de Défense de l’Environnement de la région d’Egreville
Vent de Vérité
pdf

______________________________________________________

17 novembre 2014

Le désastre humain, économique et technique des énergies renouvelables


ecomatin

--->lire la suite

__________________________________________
 27 septembre 2014

Éolien : une gigantesque escroquerie

 

Une tribune de Jean-Louis Butré, président de l’association Fédération Environnement Durable. 
https://www.contrepoints.org/2014/09/27/182533-eolien-une-gigantesque-escroquerie

L’éolien génère un marché à la fois immoral et opaque. Un éclairage sur la question.

 L’éolien est une « gigantesque escroquerie » économique de centaines de milliards d’euros pris sur les factures des consommateurs d’électricité des ménages français. Il est en passe de détruire la France.

Un bilan économique désastreux : une industrie outrageusement subventionnée depuis 10 ans

En 2013 les 5000 éoliennes terrestres implantées sur la France ont produit 2,9% de la production d’électricité nationale. Cette performance peu glorieuse est la conséquence du taux de charge moyen annuel de 24% confirmant que les éoliennes ne sont pas compétitives économiquement.

Pour assurer artificiellement la rentabilité de ces usines d’aérogénérateurs, le mécanisme consiste en un tarif de rachat de l’électricité garanti par l’État supérieur de deux fois au prix du marché de l’électricité. Ce tarif vient d’être jugé comme une aide illégale par la Cour de Justice de l’Union Européenne, mais malgré cela, il a été reconduit par Mme Ségolène Royal, ministre de l’Écologie. Une requête en Conseil d’État pour le faire annuler définitivement a été déposée conjointement par la Fédération Environnement Durable, qui regroupe plus de 1000 associations, par Vent de Colère Fédération nationale et par Contribuables Associés.

L’argent nécessaire pour soutenir l’éolien provient d’une taxe facturée aux consommateurs, la Contribution au Service public de l’électricité (CSPE). Cette taxe est actuellement de 12% et va augmenter rapidement. Elle peut être considérée comme une surfacturation illégale. Si cela est le cas, plusieurs milliards d’euros devraient déjà être remboursés aux usagers avec effet rétroactif.
Des consommateurs s’estimant trompés par EDF ont déjà déposé des plaintes devant les tribunaux civils pour demander le remboursement de cette taxe.

La poursuite du programme de la « Transition Énergétique » sous l’emprise du lobby des industriels du vent est centré sur l’éolien et il consiste à continuer à implanter sur la France plus de 25.000 machines sur terre et 1.200 le long des côtes. Cette stratégie conduit inexorablement au doublement du prix de l’électricité des ménages français comme cela a été le cas de l’Allemagne qui nous sert de modèle. Elle est donc porteuse d’injustices sociales et il est légitime de la dénoncer lorsque 8 millions de ménages sont déjà en situation énergétique précaire et n’ont plus accès à l’énergie électrique sans des aides.

Il faut ajouter que l’éolien implique aussi :

  • La construction d’un nouveau réseau électrique pour collecter et redistribuer le courant. Pour raccorder des milliers de centrales de production d’électricité que seraient tous ces parcs éoliens disséminés sur le territoire, et pour éviter une instabilité des réseaux, ERDF a annoncé 40 milliards d’investissements dont 4000 km de lignes haute tension.

  • La mise en place de compteurs « espions » linksys qui seront facturés plusieurs centaines d’euros aux consommateurs.

      La construction et la remise en fonctionnement de centrales à gaz et à charbon pour pallier son intermittence. Les éoliennes sont des tueuses du climat comme le démontre l’Allemagne qui est « en avance » sur la France. 

Trop d’argent dans l’éolien entraîne une corruption galopante

Des alertes internationales se multiplient relatives aux origines douteuses de certains fonds investis dans l’éolien. Blanchiment d’argent et paradis fiscaux sont des pratiques qui existent. Le cas emblématique de l’Italie est particulièrement inquiétant. La mafia et l’argent du crime sont directement impliqués dans les scandales du financement des parcs éoliens. Mais des alertes ont eu lieu dans d’autres pays comme l’Espagne et l’Allemagne.

Il serait regrettable avant toute décision de poursuivre un quelconque soutien à l’éolien avant que le gouvernement français ne fasse une analyse complète des réseaux financiers constitués de milliers de promoteurs qui écument tous les pays pour installer des parcs éoliens et qui ont tissé une toile de sociétés « écrans ».

Cette corruption internationale se double d’une corruption locale d’élus mise en lumière par le dernier rapport du Service Central de Prévention de la Corruption dans son rapport d’activité 2013 au Premier ministre. Un documentaire d’Armel Joubert des Ouches, journaliste indépendant, ancien correspondant et responsable régional de TF1, vient mettre en pleine lumière les méthodes utilisées par les promoteurs éoliens. Robert Werner qui a été grand reporter et rédacteur en chef à TF1 lui a apporté son concours. Ce film analyse la corruption qui règne dans le système éolien et met en évidence, à l’aide de témoignages, les méthodes utilisées par les promoteurs éoliens pour arriver à leurs fins.

Il est fondamental de bien comprendre que l’industrie du vent ne prospère que grâce à de l’argent public provenant des citoyens. Elle s’abrite sous le parapluie européen et sous un faux prétexte d’écologie mais en réalité son but unique est de s’enrichir.

Des sociétés prospectent tous les maires ruraux et les propriétaires terriens, pour implanter un maximum d’éoliennes. Ils promettent des redevances élevées et ils achètent virtuellement les communes en pratiquant un racket rampant du territoire à travers des sociétés pratiquement sans capital. En France, les acteurs locaux de la défense du patrimoine, des sites et des paysages ainsi que les associations de la Fédération Environnement Durable, mettent de plus en plus souvent en cause des prises illégales d’intérêt de nombreux élus locaux, bénéficiaires de futurs rentes éoliennes et néanmoins acteurs des délibérations communales figurant dans les dossiers. De nombreuses plaintes pour prises illégales d’intérêts d’élus sont en cours d’examen par la justice.

Tous ces mécanismes de corruption laissent planer des doutes sur l’ensemble des décideurs publics les plus proches des citoyens, mais aussi sur tous les élus français et la classe politique en général.

Le Parlement, s’il vote ce programme de transition énergétique asservi aux industriels du vent, fermerait les yeux sur les fraudes et la spéculation. Il est impossible de cautionner un système opaque et immoral.

Le 1er octobre2014 à 12:27

echos

La transition énergétique est un leurre !

La transition énergétique est officiellement le moyen de contrer le réchauffement climatique. En réalité : son seul but est de camoufler la gigantesque corruption financière qui prévaut en matière d’énergies renouvelables.

lire la suite

Arnaud Casalis / Praticien du conseil en organisation et en finances | Le 01/10 à 12:27

____________________________________________
26 septembre 2014

Éoliennnes le vent de la corruption"
 

 France Inter Émission secrets d'info

Un reportage de Claire Chaudière diffusé le 26 septembre sur France inter  dans dans l'émission "secrets d'infos" de  France Inter
Dans cette  émission la  corruption de l’éolien est bien confirmée officiellement par Saint George d'Annebecq  du Service Central de prévention de la Corruption.

Le Service central de prévention de la corruption tire la sonnette d'alarme. Le SCPC dénonce des dizaines d'affaires de prise illégale d'intérêts autour de l'éolien. Le nord, le sud, le centre, l'est : toute la France est concernée alors que le gouvernement prévoit de doubler le parc éolien existant d'ici 2020.

Le reportage de Claire Chaudière se situe au coeur d'une petite commune rurale de Basse-Normandie.Direction Saint George d'Annebecq, 140 habitants, dans l'Orne, aux portes du Pays d'Auge, où plusieurs élus d'un même conseil municipal ont été poursuivis pour prise illégale d'intérêts. Entre amertume et confidence, les habitants de cette commune déchirée par un projet éolien racontent

Selon le SCPC, le Service central de prévention de la corruption (qui dépend du ministère de la Justice),  le cas de Saint George d'Annebecq ne serait pas un cas isolé. En effet, de nombreux maires et conseillers municipaux français agiraient illégalement : ils votent, donnent leur feu vert à l'implantation d'éoliennes sur leur commune tout en ayant un intérêt personnel dans le dossier. Ils toucheront parfois des loyers pour avoir accepté l'installation d'une éolienne sur leur propriété privée. Un véritable revenu supplémentaire pouvant aller de 1.000 à 10.000 euros par an.
Pour les associations opposées à la filière éolienne, c'est toute une industrie qui est en train de se construire sur des bases illégales et des conflits d'intérêts. Les élus attaqués dénoncent de leur côté des poursuites abusives et clament leur bonne foi. Quant aux promoteurs éoliens, ils ne veulent pas faire les frais de ce qu'ils jugent être avant tout une croisade politique contre l'éolien.

Reportage signé Claire Chaudière,
(intervention de Fabien Bouglé membre de la FED)

(ré)écouter cette émission

___________________________________________________

17 septembre2014

canard

edf

ACTIONS DE LA FED

Lundi 15 septembre 2014
Communiqué de Presse Fédération Environnement Durable:

Énergie éolienne « la grande escroquerie » un film de Armel Joubert des Ouches

Pour dénoncer les méthodes utilisées par les promoteurs éoliens, un documentaire a été réalisé par Armel Joubert des Ouches journaliste indépendant, ancien correspondant et responsable régional de TF1.
Robert Werner  qui a été  Grand reporter et rédacteur en chef à TF1 lui a apporté son concours.
Ce film  analyse  la corruption qui règne dans le système éolien et  met en évidence, à l’aide de témoignages, les méthodes utilisées par les promoteurs éoliens pour arriver à leurs fins.

 

15 septembre 2014
Communiqué de Presse Fédération Environnement Durable:
Eoliennes: La sécurité du territoire est-elle négociable?

7 septembre 2014
Communiqué de Presse Fédération Environnement Durable Poitou-Charentes:
Un projet secret d'éoliennes géantes au large de l'île d'Oléron

2 septembre 2014
Communiqué de Presse Vent de Colère-Fédération Environnement Durable- Contribuables Associés :
Requête en conseil d’Etat contre le tarif préférentiel de rachat de l’électricité éolienne

7 juillet 2014
Communiqué de Presse Fédération Environnement Durable
Eolien : Abolissons les lois corruptrices

27 novembre 201
Communiqué de presse FED

Éoliennes "Ces machines-là  nous tuent"


Considérant que les parcs éoliens généraient un risque important et que les plaignants subissaient un "préjudice physique et psychologique irréparable", le tribunal de Barnstable Massachussetts (Etats Unis) , a ordonné l'arrêt total des éoliennes mises en cause de 19 heures à 7 heures du matin. Cette injonction a été publiée le 23 novembre par l'agence "Associate Press" et relayée par de nombreux medias. (1)
En France des centaines de témoignages confirment les risques  que font subir les éoliennes  pour la santé humaine. Ils peuvent être résumés par une récente déclaration d'un couple résidant en Bretagne à 1.000 mètres d’un parc éolien et qui a déclaré :
"Les éoliennes: ces machines-là nous tuent ".(2)
Depuis plusieurs années la  "Fondation internationale Waubra" a mis en évidence les dangers des basses fréquences émises par les éoliennes et elle a lancé le  24 novembre un avertissement  international aux fabricants d'éoliennes, aux promoteurs, aux acousticiens et aux gouvernements. (3)
Compte tenu de ces faits et par mesure de précaution immédiate, la Fédération Environnement Durable  regroupant 900 associations françaises, demande au gouvernement  qu'aucune éolienne ne soit désormais érigée à une distance de moins de 1500 mètres des habitations.
Les machines géantes actuelles dépassant  150 mètres de haut sont différentes des premières éoliennes de 70 mètres pour lesquelles il y a une dizaine années, une protection de 500 mètres  avait été décidée et qui est toujours la règle.
Cette zone de protection de 1500 mètres au minimum doit être imposée par la loi à l'industrie éolienne à travers la réglementation française des installations industrielles classées pour l'environnement auxquelles elles sont désormais soumises. (ICPE).

Press release Paris  November 27  2013

Wind Turbines  " These machines  are killing  us "
Considering that  wind farms are generating  a substantial risk and that the complainants are suffering “irreparable physical and psychological harm  "  the Barnstable  Superior Court  of Massachusetts USA has decided that wind turbines have to  be stopped every night from 19 PM   to 7AM. This injunction has been published on November 23 by the "Associated Press" agency and many members of the media (1 ).
Hundreds of testimonies in France confirm risks of wind turbines for human health ,   summarized by  the recent declarations of a couple living 1000 metres from a wind park  in Brittany and who declared :
" These machines  are  killing  us ". ( 2)
For several years the "Waubra Foundation" has highlighted the dangers for human health of low frequencies emitted by wind turbines and on November 23 has issued an "International Explicit Warning Notice”  for the wind turbine manufacturers, developers, acousticians and governments.( 3)
The “Federation Environnement Durable” regrouping 900 French associations, requests the French government, as an immediate precaution, to ensure that "wind turbines" should not be placed at a distance of less than 1500 metres from houses .
The modern giant wind turbines now exceed a height of 150 metres. They are different from the first machines , 70 metres high , for which 10 years ago, a protection zone of 500 metres, a rule still in place, was decided.
This protection zone of a minimum of 1500 metres should be imposed by law on the wind industry through the French " Industrial installations Classified for the Environment " legislation  (ICPE).Reférences
1)  Boston Globe : Falmouth ordered to cut wind turbine hours
http://www.bostonglobe.com/metro/2013/11/23/falmouth-ordered-cut-wind-turbine-hours/bsWKZoVZFGvqEH4fb2tV0O/story.html

Voeux de la FED pour 2014
Depuis 2001 les dirigeants politiques de la France  se sont drapés dans la vertu de l’écologie qu’ils ont asservie  à des lobbys industriels et à des groupes politiques minoritaires et incompétents. Concernant les énergies renouvelables et l’éolien industriel ils ont trahis leurs électeurs, avec des discours mensongés fondés sur des bases  scientifiques erronées.
La France est superbe, cela tient à sa situation géographique, à la variété de  sa structure géologique, à des espaces naturels protégés  et à son passé prestigieux qui a laissé un patrimoine magnifique.
Ses paysages sont des biens  communs,  ils ont été vendus aux promoteurs éoliens par nos dirigeants qui ont fait en sorte de supprimer toutes les protections juridiques  pour qu’aucune parcelle de territoire ne puisse désormais échapper à leur  voracité. Ils ont cautionné des hordes de spéculateurs qui opèrent dans l’ombre et mettent sous tutelle toutes les communes rurales de la France. C’est non seulement leur nombre mais surtout l’argent volé  aux consommateurs qui permet aux promoteurs d’obtenir des permis de construire.  L’éolien corrompt tout ce qu’il touche et de nombreux cas ont été révélés. Ceux-ci ne représentent que l’écume d’une vaste fraude.
La Fédération Environnement Durable  est déterminée à faire éclater la vérité.
Elle luttera  quotidiennement contre chaque projet grâce à la solidarité des tous ses membres.
Elle continuera à dénoncer l’éolien localement, régionalement et nationalement.
Elle ne participera à aucun compromis, à aucune pseudo concertation, à aucun débat public truqué ou les résultats sont décidés  à l’avance.
La devise de la FED est simple : « l’acceptabilité sociale de l’éolien » est égale à  zéro.
Le monde de l’éolien est un colosse aux pieds d’argile, des coups redoutables lui ont été portés,  ses dirigeants sont aux abois, certains le disent et de nombreux élus sont inquiets.
La France mérite mieux que des taxes « dites écologiques » injustes basées sur la peur et la culpabilisation des citoyens. Elle doit croire en son avenir et aux  futures découvertes qui balaieront ces moulins d’un autre âge dont le seul but est de faire fortune en pillant notre pays.
Je vous présente tous mes vœux pour 2014.
Jean Louis Butré
Pésident
Fédération Environnement Durable

septembre 2013
Communiqué de Presse de la Fédération Environnement Durable

ÉOLIEN  : Projet  de loi pour le dessaisissement  des  parlementaires de leur compétence environnementale 
Non seulement satisfait de la suppression par  l’effet de la loi Brottes du 15 avril 1013 de tout avis conforme des communes et de leur groupement concernant l’implantation d’éoliennes industrielles sur leur territoire, le gouvernement,  sous couvert de simplification et de sécurisation de la vie des entreprises et au détour d’un projet de loi  fourre- tout entreprend dans l’urgence, sans aucune consultation ni débat, de se voir attribuer le droit de modifier le droit de l’environnement, et notamment la procédure des Installations Classées pour la Protection de l’Environnement.

L’objectif avancé du gouvernement de rationaliser le droit applicable à l’implantation d’éoliennes, en regroupant droit de l’urbanisme, droit de l’environnement, droit forestier afin de favoriser l’industrie éolienne, ne saurait  justifier le dessaisissement par le parlement du droit des personnes, du droit à la santé, du droit de l’environnement, du  bon usage des deniers publics.

Le Président de la République François Hollande a reconnu lors son discours à la conférence sur l’environnement du 20 et 21 septembre 2013,   le problème du pillage économique de notre pays par les promoteur éoliens :
"On a même pu constater parfois qu’il y avait eu des effets d’aubaine, des gâchis de deniers publics et des comportements spéculatifs. Ce n’est pas bon, ce n’est pas logique que l’argent public, que ce soit des subventions ou que ce soit de la fiscalité à travers de tels mécanismes, puissent être au service d’une politique qui ne donne pas de résultat."

La Fédération Environnement Durable (FED) qui regroupe 900 associations de toutes les régions de France rappelle que le programme éolien est  le résultat, depuis son lancement en 2001 de la mise en place d’un système en collusion avec les affairistes de cette filière  qui n’ont de cesse de supprimer tout ce qui pourrait nuire à leurs affaires privées.  
La commission Juridique de la Fédération Environnement Durable adresse aujourd’hui par courrier une lettre àl’ensemble des députés et des sénateurs

Communiqué de presse
1er octobre 2013


Appel à François Hollande pour sauver l’Aubrac, la Margeride ( Lozère) et le Lévézou (Aveyron) d’un massacre aux éoliennes

La Fédération Environnement Durable qui regroupe 900 associations lance un appel national pour sauver la Lozère des éoliennes.
Cette région de la France est l'une des rares où l'environnement est encore miraculeusement  intact et elle est en passe d’être massacrée  par une multitude de parcs éoliens. L’économie de la Lozère repose sur ce capital naturel exceptionnel et un Parc Naturel Régional d’Aubrac doit voir le jour dans quelques mois.

Sous un faux prétexte d’écologie, mais dans le but réel de s’enrichir, des sociétés de promoteurs éoliens exercent un lobbying incessant  auprès des pouvoirs publics, des maires, et d’une minorité de propriétaires terriens pour implanter un maximum d’éoliennes. Ces promoteurs   promettent des redevances élevées et achètent virtuellement les  communes en pratiquant un racket rampant du territoire.

Toutes les associations de défense de l'environnement  de la Lozère se mobilisent contre ces projets éoliens. Onze associations pour la protection et la mise en valeur de l’environnement et du patrimoine se sont constituées en  « Collectif Patrimoine Lozérien » destiné à parler d’une même voix dans les principales instances administratives et politiques du département et de la région, elles ont lancé des vastes campagnes de protestation.(1)

Un combat identique est actuellement mené par le collectif "Agir pour le Lévézou" dans le département limitrophe de l'Aveyron   où  un véritable crime contre les paysages et l’environnement est en cours.( lettre au Préfet du 26/09/2013)(2). 

Monsieur le Président, vous avez déclaré concernant l'éolien lors  de la conférence environnementale, organisée les 20 et 21 septembre :
"On a même pu constater parfois qu’il y avait eu des effets d’aubaine, des gâchis de deniers publics et des comportements spéculatifs. Ce n’est pas bon, ce n’est pas logique que l’argent public, que ce soit des subventions ou que ce soit de la fiscalité à travers de tels mécanismes, puissent être au service d’une politique qui ne donne pas de résultat."(3)

Monsieur le Président vous ne pouvez pas cautionner la destruction  du patrimoine et de l’environnement de la France par des éoliennes à des fins mercantiles. L’espace, la nature, le silence, la lumière, l’air qu’on respire en Aubrac, en Margeride, dans le Lévézou, et  la pureté de l'eau sont des trésors précieux qui ont de plus en plus de valeur dans un monde de plus en plus industrialisé.

(1) Document concernant le collectif de défense de l'environnement  de la Lozère avec la carte des parcs éoliens
(2) Lettre du 26 septembre 2013 au Préfet de l'Aveyron du collectif "Agir pour le Lévézou" 
(3) Conférence environnementale du 21et 22  septembre 2013 publiés par LE NOUVEL OBSERVATEUR


23 juillet 2013
LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

Depuis de nombreuses années la FED dénonce l'éolien comme pivot de la Transition Énergétique imposée par l'Europe
Le scandale éclate maintenant au grand jour, non seulement en France, mais en Italie, en Espagne et  en Allemagne.

De nombreux articles récents mettent en cause le bien fondé des décisions  de Bruxelles concernant cette  transition Énergétique qui est un   modèle issu de l'Allemagne  basé principalement sur l’éolien et le solaire .
Devant l’étendue du désastre économique de cette Transition Énergétique, des industriels de tous les pays y compris d'Allemagne montent au créneau pour dénoncer cet objectif irréaliste
En effet contrairement à toutes les affirmation du lobby des industriels des "Énergies Renouvelables", la fabrication d’électricité à partir du  de l’éolien est loin d'avoir atteint un degré acceptable de rentabilité.
Ce système artificiel continue à engloutir des subventions colossales qui accaparent toutes le ressources des autres filières. Il étouffe aussi  des programmes de recherches  à long terme beaucoup plus prometteurs et moins destructifs pour l'Environnement
En France depuis les années 2000 , le programme éolien, abrité sous le parapluie de l’écologie, est en réalité le fruit  des décisions d’une minorité "verte" agissante,  et incompétente. Il entraine  la France  dans un gouffre financier et va amplifier massivement le chômage.

On peut légitimement combattre les  mécanismes qui ont  asservi notre  pays à cette transition énergétique et on peut refuser qu'il soit  sous l'emprise de cette  minorité a qui il a été confié des postes stratégiques au sein du gouvernement.
Elle a réussi à culpabiliser les citoyens, asservir  les services de l'état,  caviarder la société et contrôler de nombreux médias .
Le refus du syndicat du Patronat français(1)qui vient de dénoncer cette  "Transition Énergétique"  montre à quel point le conflit est  grave.

Cordialement
J.L. Butré

(1) Le Medef refuse les conclusions du débat sur la transition énergétique

 

La Farce tragique des emplois verts
pinocchio

Publié le 25 août 2014 dans

contrepoints

La promesse des emplois verts tourne à la farce tragique en Europe, et bientôt en France.

 

stop
Eolien: La corruption
des élus en France


La Fédération Environnement Durable dénonce depuis plusieurs années
l'éolien qui gangrène notre pays. 

L'éolien  est devenu l'activité des  affairistes qui écument quotidiennement le territoire. Des milliards d'euros en provenance de fonds opaques sont investis  dans ce "business" .
La rentabilité de l'éolien est  doublement scandaleuse. Dénoncée par la Commission de Régulation de l'Énergie et jugée illégale par la Cour Européenne de Justice, celle-ci  continue à être  cautionnée  par l’État à travers  des tarifs de rachat garantis qui ont  été confirmés par un nouvel arrêté ministériel négocié entre la Ministre de l'Environnement Ségolène Royal et le Président du syndicat des promoteurs éoliens.
Cette manne financière de plusieurs milliards d'euros par an entraine, avec la complicité des promoteurs, des corruptions locales qui pourrissent  toutes les régions de France.
Une alerte lancée par le Service Central de Prévention de la Corruption vient d'interpeller les pouvoir publics  sur les  nombreuses prises illégales d’intérêts notamment de la part d'élus.

Une dépêche AFP et de nombreux articles publiés dans les médias montrent la  gravité de la   situation et l'absolue nécessité d'arrêter ce système éolien qui menace les fondements de la démocratie
Jean-Louis Butré
Président Fédération Environnement Durable

Eoliennes : des élus corrompus ?



http://tempsreel.nouvelobs.com/planete/20140704.OBS2725/eoliennes-des-elus-corrompus.html?xtor=RSS-17

Le FIGARO
Tout ce que proclame la FED depuis des années est mis en lumière par de nombreux articles de journaux
Le Gouvernement et l'administration ne peuvent plus rester silencieux et cautionner de telles pratiques sous peine d'être complices
La FED demande un moratoire immédiat sur l'éolien industriel et un audit financier complet

Le FIGARO
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/11/24/01016-20131124ARTFIG00221-eoliennes-des-maires-attaques-pour-conflit-d-interets.php

Éoliennes : des maires attaqués pour conflit d'intérêts

Par Delphine de Mallevoüe Publié le 24/11/2013 à 23:58

Un parc d'éoliennes à Dunkerque.
Des opposants à l'énergie éolienne font la chasse aux maires qui ont voté l'installation de parcs sur leur commune tout en étant propriétaires des parcelles, ce qui rapporte aux élus concernés plusieurs dizaines de milliers d'euros par an.
Un tremblement de terre dans l'éolien. C'est ce qui menace la filière, déjà prise dans la tempête avec l'opposition croissante et de plus en plus organisée .........

 

Le Service central de prévention de la corruption met en garde contre la multiplication des "prises illégales d'intérêts" d'élus locaux impliqués dans le développement de la filière éolienne.

Le Service central de prévention de la corruption (SCPC) met en garde les pouvoirs publics contre la multiplication des "prises illégales d'intérêts" d'élus locaux impliqués dans le développement de la filière éolienne, dans un rapport cité par "le Figaro" du vendredi 4 juillet.

Le SCPC, qui dépend du ministère de la Justice, évoque un "phénomène d'ampleur" dans son rapport d'activité 2013. "Le développement de l'activité éolienne semble s'accompagner de nombreux cas de prise illégale d'intérêts impliquant des élus locaux", est-il écrit dans ce document cité par Le Figaro.Selon le rapport, les élus visés sont attirés par "les revenus substantiels tirés de l'implantation d'éoliennes sur des terrains leur appartenant et par un régime fiscal favorable".Le SCPC met aussi en avant la pression exercée par les opérateurs éoliens sur les élus à travers des "chartes morales d'étroites collaboration". Il se dit "destinataire d'un nombre croissant de procédures engagées" portant sur des "dérives graves entraînant des recours devant les juridictions administratives" et des "plaintes déposées auprès de plusieurs parquets".Le SCPC juge "impératif d'empêcher et de sanctionner toute confusion entre l'intérêt public, que doivent servir les élus dans le cadre de leur mandat, et l'intérêt personnel qu'ils peuvent retirer d'une opération". Il réclame un audit afin d'évaluer le risque d'"atteintes à la probité beaucoup plus graves, comme celui de la corruption".
 
lefigaro

4 juillet 2014

 fig-article

27juin 2014
allemegne

L’Allemagne vote la réduction du soutien aux énergies renouvelables

Les députés allemands ont entériné vendredi une réforme des mécanismes de soutien aux énergies renouvelables, qui doit remettre sur les rails la transition énergétique du pays et enrayer la hausse des prix de l’électricité.

La loi réduit à compter du 1er août les subventions accordées aux énergies alternatives. Présenté en janvier par le ministre de l’Economie et de l’Energie Sigmar Gabriel, le texte a fait l’objet d’un intense marchandage, en Allemagne et avec Bruxelles.L’Allemagne a pris à la fin des années 90 le tournant des renouvelables en instaurant un généreux régime de subvention des énergies vertes. Un mécanisme qui a porté ses fruits – 27 % de l’électricité consommée dans le pays au premier trimestre était issue de renouvelables – mais qui coûte cher, plus de 20 milliards d’euros par an.
Les usagers financent le système par une taxe imposée à chaque kilowatt-heure produit et consommé.

voir dossier complet sur EPAW

_________________________________________________________________________________________

fig

Alors que tous les yeux sont tournés vers la Normandie, la Fédération Environnement Durable et Basse-Normandie Environnement (BNE) dénoncent la multiplication des éoliennes dans la région.

Les anti-éoliens dénoncent la profanation des plages du Débarquement

Les riverains et les travailleurs du Calvados, contraints par un dispositif de circulation exceptionnel pour les commémorations du 70ème D-Day, ne sont pas les seuls à protester. Les anti-éoliens, locaux mais aussi nationaux, crient à «la profanation des plages du Débarquement par les éoliennes». Depuis des mois déjà, ils dénoncent la défiguration de ces sites de commémoration, interpellés souvent par des familles de soldats indignées qui leur adressent des «milliers de lettres furieuses», certifie Jean-Louis Butré, président de la Fédération Environnement Durable (FED). Pas moins de 3000 courriers venus ces dernières années du monde entier.

«Des douzaines d'éoliennes géantes vont être plantées au milieu du plus grand cimetière marin du monde»

À la veille des commémorations, où tous les yeux seront tournés vers la Normandie et où seront présents pléthore de chefs d'État et de gouvernement, la fédération militante anti-éolienne ainsi que Basse-Normandie Environnement (BNE) tirent la sonnette d'alarme. Dans un communiqué commun, elles «prennent acte du silence absolu autour du vaste projet éolien en mer situé en face des plages de Normandie où 10.000 soldats se sont sacrifiés le 6 juin 1944 pour libérer la France». Et provoquent le gouvernement en demandant au Président de la République, François Hollande, et à la Ministre de l'écologie, Ségolène Royal, «d'annoncer à toutes les délégations internationales, hôtes de la France, que des douzaines d'éoliennes géantes vont être plantées au milieu du plus grand cimetière marin du monde». «En découvrant la profanation d'un tel sanctuaire mondial, quelles auraient été les réactions d'Eisenhower, Churchill ou de Gaulle, s'ils étaient encore de ce monde?», interrogent les associations. Le 4 juin, la célèbre association Robin des Bois a elle aussi fustigé la future zone industrielle maritime qui, «hérissée de 75 monstres d'acier» et «occupant 50 km²», «menace l'horizon et les plages du D-Day». Elle réclame «une pause et une réflexion objective sur la mise en place des énergies marines».

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/06/05/01016-20140605ARTFIG00200-les-anti-eoliens-denoncent-la-profanation-des-plages-du-debarquement.php

robin

ventdebise

Vendée : Association Vent de Bise: 7 juin 2014
Forte mobilisation devant la Mairie de Ste Cécile pour montrer l'opposition des riverains au Commissaire Enquêteur qui tenait sa permanence

( voir autres images sur le site de EPAW
http://epaw.org/echoes.php?lang=fr&article=n187

https://fr-fr.facebook.com/pages/Mobilisation-contre-un-parc-%C3%A9olien-sur-la-commune-de-Ste-C%C3%A9cile-en-vend%C3%A9e/499975206729718

manif

Communiqué de Presse du 21 mai  2014  de la Fédération Environnement Durable 
Éolien industriel : 7 associations déposent une requête  en Conseil d’État contre l’Autorisation Unique

La  Fédération Environnement Durable, l'association Vent de Colère Fédération Nationale et  5 associations de protection des paysages et du patrimoine de la France, reconnues d’utilité publique (1),  ont déposé  une requête en Conseil d’État contre l'ordonnance 20 mars 2014 relative à l'expérimentation d'une autorisation unique en matière d'installations classées pour la protection de l'environnement (2)

Les sept associations requérantes ont notamment pour buts la protection de la nature et de l'environnement, la défense des paysages, la prévention des dommages écologiques, technologiques et sanitaires, ainsi que la préservation et la mise en valeur du patrimoine archéologique, historique, artistique et touristique de la France.  

Elles s'opposent notamment à une industrialisation éolienne massive, hors échelle, des territoires au détriment des populations, du patrimoine et des paysages.

Elles  ont déféré l'ordonnance susvisée à la censure du Conseil d'État et en requièrent l'annulation
(1)
n° 2014-355 du  JORF du 21 mars 2014, p. 5623
(2)
L'association Vieilles Maisons Françaises
L'association Société Pour la Protection des Paysages et de l'Esthétique de la France
L'association Patrimoine et Environnement
L'association Sauvegarde de l 'Art Français
L'association Maison Paysannes de France


Details
Depuis début mai, six régions françaises, et une septième dès juin, expérimentent une procédure d'autorisation unique pour construire des parcs éoliens
Cette nouvelle autorisation unique, qui vise les installations classées pour l'environnement (ICPE), « concerne, à titre expérimental, pour une durée de trois ans, les installations de production d'énergie renouvelable (parcs éoliens et installations de méthanisation) » en Basse-Normandie, Bretagne, Midi-Pyrénées, Nord-Pas-de-Calais et Picardie, selon le décret publié au Journal officiel le 5 mai.

Pour deux régions supplémentaires, Champagne-Ardenne et Franche-Comté, la simplification concernera l'ensemble des installations classées ICPE « soumises à autorisation ».
Cette expérimentation a été lancée début mai dans six des sept régions, et le sera le 1er juin en Bretagne.

 

france
douaumont
FRANCE : VERDUN... DOUAUMONT ..... INIMAGINABLE...LA CUPIDITÉ SANS LIMITES !
LE SACCAGE DES LIEUX DE MÉMOIRE DE LA GRANDE GUERRE PAR DES PROJETS ÉOLIENS
UNE HONTE POUR LA FRANCE

Une demande d’autorisation de permis de construire pour son projet de parc éolien sur la commune d’ESNES-EN-ARGONNE Et MONTZEVILLE Le projet concerne l’implantation de 10 éoliennes de 150 mètres de haut et de 3,2 Mw à 1200 mètres des habitations en plein cœur de la cote 304 classée Zone Rouge.
Le Collectif: Les Coqs sans eoliennes a pour but de défendre une Zone Historique en plein Centenaire, de soutenir nos villages et les protéger de la désertification déjà conséquente et de les défendre au cœur de ce bel environnement si lourdement meurtri par le passé et symbole de Paix aujourd’hui.
Le secteur d’implantation projeté est considéré comme « Zone de Respiration ». De plus l’immédiate proximité des lieux de mémoire que sont le Bois de Mort-Homme, la Butte de Vauquois (classé monument Historique du 22-09-1937), la Zone Rouge du champ de bataille de Verdun et le Fort de Douaumont (classé Monument Historique du 25-11-1970), sont tous situés sur des reliefs de côtes ; par conséquent les éoliennes se verront depuis Douaumont, la butte de Vauquois et de la butte de Montfaucon. Enfin, un cimetière militaire français sera aux pieds de l’une de ces éolienne
Lire la suite


POITOU-CHARENTES         86290 Coulonges
http://www.dailymotion.com/video/x1s2kfr_video-les-anti-eoliens-manifestent-aux-herolles-contre-le-projet-chaillac-tilly_news

Les militants anti- éoliennes manifestent aux Herolles contre le projet de Tilly -Chaillac

INDRE
Neuf communes concernées 30/04/2014 05:26

Les habitants du secteur ont été sensibilisés. - Les habitants du secteur ont été sensibilisés.

Les habitants du secteur ont été sensibilisés.

Les manifestants anti-éoliennes investissent la foire aux Hérolles

e projet des soixante-dix éoliennes concerne pas moins de neuf communes, réparties entre le sud de l'Indre et le nord-est de la Vienne. Voici la répartition qui est prévue, à ce jour, pour le parc éolien : Coulonges, 20 éoliennes ; Chaillac, 12 ; Verneuil-Moustiers, 12 ; Tilly, 7; Beaulieu, 6 ; Lussac-les-Églises, 6 ; Jouac, 3, et Saint-Martin-le-Mault, 3. D'autres pourraient être installées à Brigueil-le-Chantre.Quels bénéfices?Les défenseurs du projet mettent en avant les bénéfices pour les communes. Ainsi, à Coulonges, par exemple, les sept machines devraient rapporter 20.000 €. La Communauté de communes du Montmorillonnais percevrait 250.000 € environ ; le conseil général, 120.000 €, et la Région, 25.000 €. De même, chaque éolienne rapportera 7.500 € par an, aux propriétaires du terrain.

En savoir plus : site d'EDF Énergies nouvelles www.parc-eolien-de-thollet- coulonges.fr

LANGUEDOC-ROUSSILLON  11230 Montjardin  & Chalabre 11300 Limoux

Sonnac-sur-l'Hers.
L'association Le Cri du vent dénonce

http://www.ladepeche.fr/article/2014/04/24/1869095-sonnac-hers-association-cri-vent-denonce.html

logo
La Dépèche du Midi 24 avril 2014

Manifestation au hameau de Roubichoux

Sous ce titre, l'association Le Cri du vent, au hameau de Roubichoux, nous prie d'insérer :
 
Depuis quelques semaines, un représentant de la société Raz-Energie contacte des propriétaires riverains de la route départementale 620, de Limoux à Chalabre. Il leur propose l'achat de parcelles limitrophes à cette route afin de permettre le passage de convois de plus de 40 mètres de long ! Et donc plus importants que ceux qui transportent les éléments de l'Airbus A 380 de Bordeaux à Toulouse. Pour forcer la vente de ces parcelles, il n'hésite pas à évoquer une menace d'expropriation aux propriétaires qui refuseraient, ce qui, renseignement pris auprès des autorités compétentes, est mensonger. Les mêmes dégradations seraient nécessaires pour acheminer ces mêmes convois sur la route des crêtes jusqu'à Picolordy (commune de Montjardin), lieu d'implantation d'éoliennes industrielles de 150 mètres de haut (comme un immeuble de cinquante étages).
L'association du Cri du vent poursuit la lutte contre ce type de projets insensés qu'elle mène depuis plusieurs années et elle ne baisse pas la garde. Propriétaires, ne vous laissez pas abuser !
Contact : lecriduvent.association@orange.fr

criduvent
lire suite

 

BELGIQUE

Démontage d'une éolienne à Perwez Belgique

non les éoliennes ne polluent pas!

En voilà une qu’on démonte après 10 ans, avec fuite de centaines de litres d’huile dans le sol. C’est le deuxième accident de ce type (fuite d’huile non biodégradable) en belgique, après celle du parc éolien de Leuze en Hainaut l’an passé. 

Lire la suite et voir d'autres photos sur epaw

belgique

 

Basse-Normandie: Eolien

Article dans la Manche Libre du 23 Avril 2014

Eoliennes : Les opposant ne désarment pas

Hervé Texier Président de Basse Normandie Environnement et VP de la FED
vdcenpb@yahoo.fr
texier


(Télécharger l'article)

Éolien terrestre: le gendarme de l'énergie préconise de revoir le soutien à la filière

 

AFP 17 avril 20h57

La Commission de Régulation de l'Energie ( CRE), préconise dans un rapport publié jeudi de revoir le soutien public à la filière éolienne terrestre en France, une énergie "mature" qui génère une rentabilité parfois significative, voire excessive.

lire la suite....

 

Démonstration de masse contre les éoliennes en Irlande  à Dublin le 14 avril 2014


Entre 7.000 et 10.000 manifestants (1) ont défilé hier à Dublin en Irlande pour protester contre les éoliennes géantes, les  pylônes électriques  et les  lignes à Haute tension  qui envahissent ce  pays , détruisent les espaces naturels, pénalisent l’économie et entraient des nuisances majeures pour fabriquer une  électricité intermittente de mauvaise qualité et non compétitive.  
Les images de cette manifestation haute en couleurs   sont accessibles  sur le site EPAW (European Platform Against Wind Farms)

1

Communiqué de Presse
Fédération Environnement Durable
Bruxelles lance une enquête sur l’éolien français

Bruxelles  tente de sortir   la France du piège concernant le tarif de rachat de l'électricité éolienne et des  difficultés majeures liées au mécanisme de la CSPE cette taxe  sur toutes les factures de consommateurs mise en place depuis 2001.
Cette décision qui semble en  faveur de l'Etat français" et des industriels de l’éolien met en évidence l'existence de  "compensations" et la commission est  contrainte d’ouvrir  une enquête approfondie pour déterminer si ces réductions étaient compatibles avec les règles sur les aides d'Etat, ou si elles conféraient "un avantage sélectif qui pourrait fausser la concurrence au sein du marché unique"
Cette affaire montre à quel point  le gouvernement et les industriels de ce secteur sont préoccupés.

La Fédération Environnement Durable poursuivra   toutes les actions juridiques en cours ou prévues pour lutter contre les éoliennes qui envahissent la France
.


b
Belgique: 05 avril 2014

certifs

Un demi-milliard facturé aux clients wallons

 

fr
FRANCE

 Article Explorimmo

Les éoliennes font baisser les prix de l’immobilier

Publié le 26/02/2014
 C’est confirmé. Pour la première fois, une étude sérieuse
vient le démontrer : les éoliennes dévaluent les propriétés
situées dans leur périmètre. A 2 km, les logements perdent 11 %
de leur valeur. A 4 km, c’est 3 %.

 Une étude menée sur 1 million de logements

 

La France est en cours  de massacre par les éoliennes.

Photo réelle  prise le 7 février 2014 du Château de Malbrouck,
un des plus beaux  joyaux du patrimoine de la France, qui est en cours de massacre par la construction de 7 éoliennes de 230 mètres de haut à 1 km  de l’autre côté de la Frontière Allemande.  Ce site emblématique de Lorraine classé aux Monuments Historiques est condamné.

Toutes les régions de France vont être défigurées par plus de 10.000 nouvelles éoliennes géantes en projet ou  en cours de construction.
Aidez nous à combattre  ces monstres. Soutenez la Fédération Environnement Durable qui lutte

.malbrouck

 

aveyron


Le Monde.fr | 18.07.2013 à 09h43
VOSGES: Col du Bonhomme,
Grand rassemblement samedi 29 juin 2013 pour défendre le massif vosgien et le Grand Tétras
Le rassemblement du Col du Bonhomme site emblématique des Vosges, qui s'est tenu hier samedi 29 juin,  montre à quel point  l'éolien est uniquement une affaire d'argent et non pas d'écologie puisque  ceux qui devraient protéger la nature comme les dirigeants du parti "Europe Ecologie les Verts" sont les responsable et les complices de son massacre.
Pour des questions de survie économique de la France et de respect des valeurs fondamentale de l'Ecologie la FED demande   au Gouvernement l’arrêt immédiat de ce   programme éolien destructeur

tetracol-bonhomme

Paris le 25 juin 2013
Communiqué à la Presse :
La commission Européenne met en garde la France contre le projet éolien du col du Bonhomme (Vosges)
( télécharger le document)
Informé de l'autorisation de défrichement, en vue de la création d'éoliennes sur le site emblématique du col du Bonhomme situé entre l'Alsace et la lorraine, la Commission européenne vient de questionner et de mettre en garde la France contre ce projet qu'elle qualifie comme "une éventuelle mauvaise application de la directive 2011/92/UE du Conseil " .
Elle rappelle que"  dans les zones de grand Tétra l'implantation d'éoliennes est à éviter autant que possible".
Elle interroge notamment le gouvernement sur les " éléments d'analyse (qui) ont conduit le représentant de l'Etat à s'écarter de l'avis du conseil scientifique régional du patrimoine naturel (CSRPN), ainsi que des avis des services de l'Etat (Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement (DREAL) Alsace, DREAL Lorraine et direction départementale des territoires (DDT) des Vosges)".
Le collectif contre le Projet Eolien du Bonhomme, constitué d'une vingtaine d'associations régionales, nationales et internationales donnera un conférence de Presse demain, Mercredi 27 juin au col du Bonhomme ( Auberge du Bonhomme) à 14h 30 en réaction à ces questions de la Commission Européenne. 
A t'on en effet le droit de s'approprier le paysage et de faire disparaître une espèce protégée aussi emblématique que le Grand Tétras  dans les Vosges , pour un enjeux énergétique mal compris et aussi faible.
Antoine CHONION
06 63 99 92 51
Dominque HUMBERT
06 95 38 24 69
Jean-Louis Butré ( Président de la FED)
Éoliennes des Vosges : massacre des arbres à la tronçonneuse et disparition du Grand Tétras

En autorisant la construction d'éoliennes  dans la forêt du col du Bonhomme séparant l’Alsace des Vosges,  Delphine Batho ministre de l’écologie cautionne  le massacre à la tronçonneuse des arbres de la forêt vosgienne  et l’extinction programmée du Grand Tétras, un des plus beaux oiseaux en voie de disparition.
Malgré l’avis réticent du Préfet, l’autorisation de défrichage a été arraché par des maires locaux d'Europe Ecologie les Verts, parti au pouvoir complice des promoteurs éoliens.
La Fédération Environnement Durable FED et EPAW ( European Platform Against Wind Farms) ont décidé  de soutenir toutes les actions au niveau national ou  européen pour que cette construction  n’aboutisse pas


Press release
France Paris June 18th, 2013
Wind Turbines in the Vosges:  the chainsaw massacre of the Vosges forest trees  and disappearance of capercailliesIn authorizing the construction of wind turbines in the Vosges forest at the "Col du Bonhomme" which separates Alsace from the Vosges, Delphine Batho, French Ecology Minister, is endorsing the chainsaw massacre of the Vosges forest trees and the future extinction of the capercaillie, one of the most beautiful of endangered species of birds.In spite of the reluctance of the regional  "Préfet , authorization to deforest has been obtained through the pressure of the local mayors representing “Europe Ecologie les Verts”, the French green party, a government coalition partner, and the wind turbine developers’ accomplice.
The  Fédération Environnement Durable and EPAW European Platform Against Wind Farms have decided to support all national and European actions to stop this construction project.
Jean-Louis Butré
Président
Fédération Environnement Durable (FED)
http://environnementdurable.net
European Platform Against Wind Farms (EPAW)
http://epaw.org
contact@environnementdurable.net
tel 06 80 99 38 08
http://epaw.org/events.php?lang=fr&article=fr12
http://alsace.france3.fr/2013/06/29/les-pro-et-anti-eoliennes-ont-manifeste-au-col-du-bonhomme-279627.html
http://www.lalsace.fr/haut-rhin/2013/06/30/eoliennes-pro-et-anti-au-bonhomme (en première page du journal)
http://www.lalsace.fr/haut-rhin/2013/06/30/face-a-face-au-sommet-entre-les-pro-et-les-antihttp://www.lalsace.fr/actualite/2013/06/29/eoliennes-les-pro-et-les-anti-se-mesurent-au-col-du-bohnomme

France 3 Alsace - 19/20 - 29 juin 2013

France 3 Alsace - 12/13 - 11 juin 2013

Les dernières nouvelles d'Alsace | 13 juin 2013 :

Le 8 avril 2013
Eoliennes : Doublement de la facture d'électricité
La mesure phare de la Transition Énergétique du Président François Hollande consiste à implanter comme en Allemagne 25.000 éoliennes .
En copiant le modèle allemand, cette stratégie conduit  au doublement du prix de l’électricité des ménages français.
En Allemagne  le prix de l'électricité est de 27 centimes d’euros le kilowatt-heure.
En France le prix moyen est de 13 centimes  d’euros le kilowatt-heure.
 Facture type d’un ménage Allemand
( Angela Merkel vient d'annoncer une nouvelle hausse de 50% pour 2014)

facture-electricite-allemande

Paru le  16 avril 2013 dans le journal
economie-matin
http://www.economiematin.fr/les-experts/item/4373-eolien-electricite-tarifs-augmentation-fiscalite

La bonne affaire de l’éolien : 20% de rentabilité garantis par l’Etat en temps de crise


Dépêche FED Paris 27 mars 2013 15h
Éolien : la panne
Le 27 mars 2013 à 15h , 4.200 éoliennes terrestres implantées sur la France ont produit 0,5% de l'électricité.
A cet instant il aurait fallu  840.000 éoliennes pour assurer 100% de la production nationale.
L'investissement aurait été de 2.000 milliards d'euros, soit 7 fois le budget de l'État

Informations
(1) Chiffres du  Réseau de transport de l'électricité (RTE): Production par filière
http://www.rte-france.com/fr/developpement-durable/eco2mix/production-d-electricite-par-filiere
    Production 27 mars à 15h
    Total :  68.158 MW
    Éolien : 392 MW
(2)  Les 4200 aérogénérateurs actuels ont été importés d'Allemagne et du Danemark pour un montant global de 10 milliards d'euros, le coût moyen d'une éolienne de 2.5 MW est  voisin de 2,5 millions d'euros.
(3)  Les recettes du budget général de l'État en 2013 sont de  291 milliards d'euros
(4)  Les 840.000 éoliennes plantées tous les 500 mètres correspondraient à une ligne de 420.000 km soit plus de 10 fois le tour de la terre

 


Communiqué de presse de la Fédération Environnement Durable
Paris le 27 mars 2013
LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE "UN GOUFFRE FINANCIER" METTANT EN PÉRIL DES CENTAINES DE MILLIERS D'EMPLOIS
Mme Delphine Batho Ministre de l'Écologie soutenue par le parti EELV les verts sous couvert de « Transition Énergétique » et de "Loi Brottes" s'engage dans une politique contraignant la France à importer 11.000 éoliennes terrestres en provenance d'Allemagne du Danemark et de Chine, pour un montant de l'ordre de 33 milliards d'euros soit l' équivalent de 430 Airbus A320 (*1), pratiquement le double du montant du contrat historique que vient d'annoncer le Gouvernement.
Dans le contexte de crise mondiale ou la recherche de la compétitivité est une donnée vitale, produire de l'électricité, en copiant le modèle allemand est une erreur pour l'économie française et pour l'emploi.
L'Allemagne a déjà des prix de l 'électricité du double par rapport à la France (*2) et elle voit littéralement la facture de ses consommateurs s'envoler. C'est dû au développement des énergies renouvelables, et en particulier des éoliennes non compétitives (*3), aléatoires (*4) et subventionnées. Les principaux énergéticiens Allemands prévoient des réductions massives d'emplois dans le secteur de l'énergie électrique.
En copiant la « Transition Énergétique Allemande» Mme Delphine Batho met en péril la compétitivité du tissu industriel français en « plombant » les factures d'électricité des sociétés.
Elle porte une atteinte insupportable au pouvoir d'achat de 26 millions de foyers dont plus de 4 millions sont en situation énergétique précaire et qui n'accepteront pas de voir leurs factures doubler alors que leurs ressources sont amputées quotidiennement.
La FED demande une suspension immédiate du programme éolien français terrestre (*5) et un audit complet de cette filière notamment des circuits financiers qu'elle utilise dont le seul objectif est de faire du profit sans risque avec la garantie de l'État français au détriment de la collectivité.
contact@environnementdurable.net

Télécharger ce CP

Annexes
(1) - exportation de 234 Airbus A320 soit 18 milliards d'euros
     - Importation de 11.000 éoliennes terrestres soit 33 milliards d'euros (2) En 2013 le prix de l'électricité Allemande est de 27 centimes le KWh soit déjà le double de celui de la France qui se situe à 13 centimes d'euro le KWh. L'Allemagne vient d'annoncer une hausse de ses tarifs pouvant atteindre 50% en 2014(3) L'Allemagne rattrapée par le défi de la transition énergétique
les échos du 14 mars 2013
http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/energie-environnement/actu/0202640380778-l-allemagne-rattrapee-par-le-defi-de-la-transition-energetique-546844.php
Les groupes d'énergie traversent une crise sans précédent outre-Rhin.
..... la transition énergétique se heurte à des difficultés majeures : explosion de la facture, développement hésitant des réseaux et, surtout, marginalisation des énergies conventionnelles au profit des renouvelables. Les conséquences sont majeures. Confrontées à des surcapacités, aggravées par une demande en berne, même les centrales à gaz les plus modernes ne sont plus rentables. Vendredi, le suédois Vattenfall a dû annoncer la suppression de 1.500 postes, soit un dixième de ses effectifs allemands. Avec E.ON, RWE et EnBW, cela porte à près de 25.000 le nombre de suppressions d'emplois en Allemagne depuis la décision du gouvernement.
Le modèle énergétique allemand est en train d'être complètement renversé, écrit le Boston Consulting Group dans une étude sur l'Allemagne à paraître ce matin. Le résultat final pourrait être une industrie à peine reconnaissable par rapport à aujourd'hui.....(4) Tant qu'on ne saura pas stocker l'électricité, des sources aléatoires comme l'éolien et le photovoltaïque poseront des problèmes insolubles à ceux qui les auront implantées. L'électricité est une énergie non stockable actuellement et la transition vers les énergies renouvelables est une démarche ruineuse car il est impossible scientifiquement de remplacer des sources permanentes et fiables par des productions intermittentes.

(5) L'éolien en France ne vit depuis sa création que par la captation de subventions publiques, de tarifs préférentiels, de défiscalisations et d'autres mesures de protections administratives. La poursuite du programme dans le cadre delà transition Energétique conduit à l'augmentation de plus de 50% du prix de l'électricité des ménages alors que quatre millions d'entre eux sont déjà en situation énergétique précaires que la France est au bord de la récession. Cette filière oblige à un triple investissement : la construction des éoliennes, la construction des centrales à gaz ou à charbon qui sécurisent leur production lorsqu'il n'y pas de vent et des milliers de km de nouvelles ligne à haute tension dont le montant est évalué par RTE à plus de 39 milliards d'euros. Depuis 2002 La France a déjà importé 4200 éoliennes principalement du Danemark et d'Allemagne pour un montant dépassant 10 milliards d'euros.
En 2013 les éoliennes n'ont produit que 2% de l'électricité fabriquée par la France.


DES MILLIERS DE KM DE NOUVELLES LIGNES HAUTE TENSION SUR LA FRANCE
39 à 50 milliards d'euros sont nécessaires à ERDF pour implanter plusieurs milliers de km de lignes à HT et THT destinés à raccorder les parcs éoliens et les autres sources d'electricité aléatoires,
POUR PRODUIRE "QUELQUES %" D'ÉLECTRICITÉ INUTILE EN PLUS


L'ÉTAT VA REMBOURSER 4,9 MILLIARDS D'EUROS A EDF
( reuters14/01/2013
EDF a annoncé lundi qu'il serait compensé des déficits accumulés au titre de la contribution au service public de l'electricité (CSPE), soit une créance d'environ 4,9 milliards d'euros qui sera soldée d'ici 2018, à la suite d'un accord passé avec l'État. Le produit de cette taxe est en effet insuffisant pour financer l'électricité «verte», qu'EDF est obligée d'acheter à un prix supérieur à celui auquel il revend lui-même cette électricité. C'est cette différence qu'il se verra rembourser par l'État.
Dans le détail, l'électricien précise qu'il enregistrera un produit financier d'environ 0,6 milliard d'euros correspondant à la rémunération de cette dette de l'État envers lui. L'accord prévoit en outre le remboursement d'environ 4,3 milliards d'euros, un montant correspondant de la créance constituée au 31 décembre 2012 du déficit de la CSPE, une taxe qui permet notamment de financer le développement des énergies renouvelables.
EDF dit poursuivre les discussions avec l'État afin d'alléger le niveau d'endettement du groupe, sur lequel le déficit de la CSPE pèse.

 


Lettre FED destinée à tous les députés : 3 janvier 2013

pour les mettre devant leurs responsabilités historiques
Objet : Loi Brottes : amendements concernant l'éolien
Paris le 3 janvier 2013
Mesdames, Messieurs les députés,
Vous allez devoir par votre vote concernant les amendements éoliens introduits dans la proposition de loi Brottes sur la tarification progressive de l'électricité, engager sur le long terme votre responsabilité, en décidant ou non de l'industrialisation éolienne de nos territoires ruraux :
-  supprimer la procédure dite « Zone de Développement de l'Eolien terrestre » -ZDE-,
c'est porter atteinte, notamment :
-- au principe Onusien et constitutionnel de participation du public aux décisions publiques ayant une incidence sur l'environnement alors que toutes les options d'autres énergies renouvelables restent ouvertes :
-- au principe constitutionnel de la libre administration des collectivités territoriales ; ici pour les communes et leurs groupements, c'est-à-dire à la à la démocratie locale,
-- au principe d'égalité,
supprimer le seuil de cinq mâts minimum par unité de production, c'est :
-- violer la convention de Florence, en organisant consciemment le mitage de la France par des constructions de plus en plus gigantesques et lumineuses, en banalisant nos paysages ; cela avec pour conséquence l'atteinte au patrimoine, au tourisme avec ses emplois non délocalisables.
-- porter atteinte au droit constitutionnel des personnes à un environnement sain, en restant sourd aux alertes internationales sur le « syndrome éolien » maladie sournoise et aux conséquences sanitaires à long terme qui se révèle progressivement notamment en France, au Canada, en Australie et en Allemagne.Mesdames, messieurs les députés, les promoteurs éoliens vous disent que la suppression des ZDE sera remplacée par les Schémas Régionaux Eoliens (SRE).
Ils ne sont en rien un outil de planification. Ils font déjà l'objet de multiples recours et de ce fait seront aussi contestés lors des recours contre tous projets éoliens les invoquant.

Sauf à considérer le pouvoir politique mué par un irrésistible « devoir de gratitude », vis-à-vis du lobby éolien, les adhérents des multiples associations environnementales qui jalonnent le territoire français, comme de plus en plus les populations, ne comprennent pas pourquoi le gouvernement s'obstine à imposer, quoi qu'il en coûte, le développement de cette industrie de production aléatoire d'électricité d'origine éolienne au détriment des territoires.
L'éolien n'a aujourd'hui rien de mature, bien au contraire, puisqu'il se développe sur la base de Mégawatts installés mais non produits, et sous perfusion des deniers publics et du consommateur.
Cette filière prospère au détriment de la diversité des territoires ruraux, jamais cités quand il s'agit d'éolien, ceux-ci seront transformés en zones industrielles multiples.Mesdames, messieurs les députés, opposez à cette folle entreprise spéculative de l'éolien. Elle renforce le rejet des hommes politiques, ce qui se lira dans les urnes dès 2014 !En vous présentant mes meilleurs vœux au nom de la Fédération Environnement durable qui regroupe 802 associations, veuillez agréer, Madame, Monsieur, l'expression de notre respectueuse considération.
Jean-Louis BUTRE
Président de la Fédération Environnement Durable.Ps:
La Fédération Environnement Durable est convaincue que l'industrie de l'éolien en France ne vit depuis sa création que par la captation de subventions publiques, de tarifs préférentiels, de défiscalisations et d'autres mesures de protections administratives. La poursuite du programme issu du grenelle de l'Environnement conduira à l'augmentation de plus de 50% du prix de l'électricité des ménages alors que quatre millions d'entre eux sont déjà en situation énergétique précaire.
Cette filière oblige à un triple investissement : la construction des éoliennes, la construction des centrales à gaz ou à charbon qui sécurisent leur production lorsqu'il n'y pas de vent et des milliers de km de nouvelles ligne à haute tension dont le montant est évalué par RTE à plus de 39 milliards d'euros.
Il faut aussi dénoncer l'opacité financière des circuits financiers éoliens, une véritable toile d'araignée de milliers de sociétés sans capital dont l'audit financier est urgent. Il faut rajouter aux nombreuses irrégularités en cours, une nouvelle fraude notamment en 2012 plus d'1.8 milliard d'euros de fraudes aux certificats carbone, avec 18 procédures judiciaires en cours. En Allemagne, en décembre 2012, 500 policiers ont investi le siège de la Deutsche Bank à Francfort, la banque centrale allemande et interpellé 25 personnes dont le co-président et le directeur financier.
L'objet était la fraude aux certificats carbone, ces fameux certificats verts. Leur fraude est estimée par les polices financières à 5 milliards d'euros rien que pour cette année.
Voici un nouveau dicton maintenant de mise dans nos campagnes :
« Si quelqu'un se dit favorable à l'éolien, c'est parce qu'il ne connaît pas cette énergie ou parce qu'il touche...
Quand il découvre ce qu'il en est et reste sans perspective d'une rente éolienne, il est objectivement contre »


télécharger ici la lettre de la FED (Pdf)

Voeux dela FED pour 2013
Paris le 30 décembre 2012
Bonjour,

Malgré les milliers de protestations en provenance de tous les villages de France, les promoteurs éoliens aidés par des élus complices, veulent faire taire ceux qui contestent le bien fondé de ce programme qui détruit la France, ruine son économie, massacre ses paysages, génère de nombreuses nuisances et corrompt son tissu social.
Cette industrie ne vit depuis sa création que par la captation de subventions publiques, de tarifs préférentiels, et de défiscalisations.
Le programme éolien conduira à l'augmentation de plus de 50% du prix de l'électricité des ménages car cette filière électrique non maitrisable nécessite un triple investissement : la construction des éoliennes, la construction des centrales thermiques qui sécurisent leur production et des milliers de km de nouvelles ligne à haute tension pour restructurer le réseau.
En 2013 la FED continuera à s'opposer totalement à tous les projets éoliens, localement, régionalement et nationalement. Elle ne participera à aucun compromis
Avec les associations prêtes à s'engager, elle déposera des recours juridiques contre les Schémas Régionaux Climat Air Energie(SRCAE) et les Schémas Régionaux Eoliens (SRE) dans toutes les régions, comme elle l'a déjà fait en 2012 pour 9 d'entre elles.
Elle adressera dès le 3 janvier une lettre personnelle aux députés concernant le vote programmé de la loi du député François Brottes, soutenu par Mme le Ministre de l'environnement Delphine Batho et le parti politique "vert" EELV. Dans ce projet des amendements éoliens ont été introduits pour annuler toute barrière à cette industrie. Ils sont juridiquement contestables et ont déjà fait l'objet d'un combat parlementaire dépassant le cadre des clivages traditionnels.
En 2013 la FED est déterminée à faire éclater la vérité sur l'éolien considéré comme une fraude financière. Des dizaines milliard d'euros suivent des circuits opaques comme vient de le révéler l'arrestation en décembre des dirigeants de la Bundesbank en RFA, mettant en lumière un gigantesque trafic de certificats verts et de blanchiment d'argent à l'échelle européenne.
La FED est l'un des piliers de la lutte contre l'éolien. Elle se bat sur tous les fronts, au niveau local, au niveau régional et au niveau national. Elle est uniquement composée de bénévoles, elle ne reçoit aucune subvention, et n'est liée à aucun lobby industriel.
Je fais appel à vous tous car votre solidarité, votre motivation et votre dévouement sont la force de la fédération.
En mon nom et celui de tous les membres du conseil, je vous présente tous mes vœux pour 2013.
Jean- Louis Butré
PrésidentPs : point de la situation
Fin 2012 la production éolienne ne représentera que 2,3 % de la production totale de l'électricité. Pourtant aujourd'hui la France est déjà défigurée par 4.200 éoliennes ( 7.200 MW) contre 3.700 éoliennes ( 6800 MW) fin de l'année précédente.
Malgré le tapage médiatique autour de cette industrie l'augmentation de la puissance installée n a été que de 6% en un an.
Au rythme actuel de croissance la puissance installée en 2020 serait de 12.000 MW, loin de l'objectif du Grenelle fixé à 19000 MW.
Ces chiffres expliquent le forcing effréné des promoteurs qui veulent abattre les barrières qui les gênent et faire taire définitivement toute opposition à un business profitable garanti pas l'état


Communiqué de presse

4 novembre 2012
Eolien la débâcle
La presse économique envisage la faillite de la société Vestas le numéro 1 mondial de l'éolien. Les premiers défauts de paiement sont survenus la semaine dernière. L'action a perdu 90% de sa valeur en un an et le gouvernement danois a déclaré qu'il n'apportera aucune aide. L'entreprise employait 20.000 personnes qui ont installé plus de 39.000 éoliennes dans 63 pays du monde soit près de 14% de parts de marché. Vestas avait déjà supprimé 1.900 postes en 2009, 3.000 en 2010. Début 2012 cette société a annoncé 2335 licenciements et elle vient de déclarer récemment qu'elle pourrait être contrainte de se séparer de 1.600 employés supplémentaires aux USA si le système de crédits d'impôts dans ce pays n'était pas prolongé. (1)
Les déclarations du Président du syndicat français de l'éolien (FEE) directeur Général de Vestas France affirmant pouvoir créer des dizaines de milliers d'emplois éolien en France pourraient prêter à sourire si notre pays ne traversait pas une période aussi difficile.
L'espagnol Gamesa numéro 4 mondial est lui aussi en difficulté. Il a annoncé 2.600 licenciements. Un communiqué, lors de l'éviction du Président l'été dernier, avait montré que Gamesa ne maitrisait que 15 % de son carnet de commandes pour 2013. L'action a perdu 50 % de sa valeur en un an et se trouve pratiquement divisée par 10 par rapport à 2010. Le gouvernement espagnol est hors d'état d'apporter la moindre aide directe ou via des subventions. (2)
Par ailleurs la crise économique éolienne risque de devenir incontrôlable depuis que le nouveau ministre de l'énergie britannique a choisi le jour du congrès des énergies renouvelables britanniques, le 31 octobre 2012, pour annoncer l'arrêt total de la construction des éoliennes terrestres en grande Bretagne.(3) Bien que le premier ministre David Cameron ait réaffirmé immédiatement les engagements de son gouvernement, cette polémique au plus  haut sommet d'un État dévoile l'extrême fragilité de cette énergie renouvelable dont la survie peut être remise en cause à tout instant.(4)
La Fédération Environnement Durable rappelle à nouveau que l'industrie de l'éolien en France ne vit depuis sa création que par la captation de subventions publiques, de tarifs préférentiels, de défiscalisations et d'autres mesures de protections administratives. Vingt ans de développement sous perfusion financière à la charge de la collectivité n'auront donc pas permis à ce modèle économique, pourtant devenu l'emblème de l'écologie , d'assurer sa survie et de pérenniser les emplois promis.
Le programme éolien français prévoyant l'implantation de quinze mille éoliennes sur terre et en mer représenterait plus de quarante cinq milliards d'investissements en pure perte. Il risquerait d'entrainer une catastrophe sociale du fait des probables licenciements futurs dans cette filière. Sa poursuite conduirait à l'augmentation de plus de 50% du prix de l'électricité des ménages alors que quatre millions d'entre eux sont déjà en situation énergétique précaire.
La FED demande à nouveau au Président de la République François Hollande un moratoire immédiat pour arrêter cette hémorragie financière éolienne et exhorte le gouvernement, à faire effectuer un audit économique et fiscal de cette filière par des organismes indépendants.
Elle alerte aussi tous les organismes bancaires concernant les  risques de crédit liés aux projets éoliens utilisant souvent des circuits financiers occultes comme l'a signalé récemment dans un rapport examiné par le Premier Ministre, le Service de Renseignement et d'Analyse sur la Criminalité Organisée, qui s'inquiète officiellement de la pénétration des organisations mafieuses dans le secteur des énergies vertes (6)(1) http://www.bloomberg.com/news/2012-10-29/denmark-won-t-support-vestas-through-financial-hardship.html.
(2) http://www.bloomberg.com/news/2012-10-25/gamesa-plans-2-600-jobs-to-return-to-profit-next-year.htm
(3) http://www.bloomberg.com/quote/GAM:SM/chart
(4) http://www.dailymail.co.uk/debate/article-2225544/Good-riddance-wind-farms--dangerous-delusions-age.html
(5) http://www.bbc.co.uk/news/uk-20150316
(6) http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2012/10/21/01016-20121021ARTFIG00170-cinq-organisations-criminelles-etrangeres-sous-surveillance.php

ARTE
EOLIEN DANS LA TOURMENTE
Cette émission montre les importants problèmes éoliens rencontrés en France et en Allemagne.
http://videos.arte.tv/en/videos/l-eolien-dans-la-tourmente--7002088.html
(en Français et en Allemand avec la possibilté de voter et de mettre des commentaires)
Lle site d'ARTE ayant pour des raisons inconnues supprimé la possiblité de voir cettevideo pouvez la visionner ici

Témoignages de:
Hervé Texier Vice Président  Fédération Environnement Durable France
Jutta Reichardt porte parole de la Plateforme européenne contre les éoliennes industrielle
( EPAW ) fondatrice de la fédération régionale Für Mensch und Natur - Gegenwind Schleswig-Holstein, RFA
Pascale Dault France
Mr et Mme Dupont France
Xavier Grioche France ..... et beaucoup d'autres interventions de victimes et de manifestants contre les éoliennes
Cécile Duflot : Présidente EELV France
Gerd Rosenhranz : Organisationécologiste Deutsche Umweltthilfe RFA

arte600

 

Communiqué de presse
Paris le 8 octobre 2012
EOLIEN : NON A LA DICTATURE DES VERTS
Le grave incident intervenu lors du vote à l'Assemblée nationale de la loi sur l'énergie dans la nuit du 4 au 5 octobre concernant les amendements sur l'éolien industriel présentés par le député D. Baupin (EELV), dans des conditions contraires aux règles de la transparence et de la démocratie, a été dénoncé avec force conjointement par l'opposition de droite et le front de gauche, ce qui constitue un événement politique rarissime.
La méthode dictatoriale utilisée par le parti des verts met au grand jour sa collusion totale avec les promoteurs de l'industrie éolienne.
Depuis plusieurs années la Fédération Environnement Durable (FED) dénonce l'emprise sur L'Etat des syndicats des promoteurs éoliens qui ont réussi à inféoder certains élus pour défendre leurs intérêts privés. Elle a alerté à de nombreuses reprises les médias et les parlementaires sur l'opacité de certains circuits financiers de ce lobby industriel qui utilise la manipulation systématique des chiffres scientifiques et économiques pour écrire les lois et leurrer le gouvernement.
La FED rappelle que la transition énergétique ne doit pas se faire à travers le déni de démocratie, les mensonges, les prises illégales d'intérêts, le ravage de l'environnement et l'atteinte au patrimoine de la France.
La Fédération Environnement Durable demande au Gouvernement de ne pas céder à de tels « diktats » et de refuser une loi honteuse sur l'environnement votée en catimini.
Elle lance un appel aux militants d'EELV pour que leurs dirigeants cessent d'utiliser de telles pratiques qui déshonorent la démocratie et discréditent l'écologie.
(cp version pdf)


Communiqué de presse
Paris le 3 octobre 2012
Eolien : La Fédération Environnement Durable attaque en justice les préfets de région
La Fédération Environnement Durable (FED), plusieurs centaines d'associations et des milliers de particuliers, ont déposé des recours juridiques pour faire annuler tous les Schémas Régionaux Climat Air Énergie (SRCAE)* et leurs volets les Schémas Régionaux Éoliens (SRE) qui ont été signés par les Préfets de Région. (lire la suite)


Paris le 20 septembre 2012
Communiqué de presse de la Fédération Environnement Durable
LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE AURA POUR CONSÉQUENCE LA DESTRUCTION DE CENTAINES DE MILLIERS D'EMPLOIS

La transition vers les énergies renouvelables est actuellement une utopie ruineuse car il est impossible scientifiquement de remplacer des sources d'électricité permanentes et fiables par des productions intermittentes.
Tant qu'on ne saura pas stocker l'électricité, des sources aléatoires comme l'éolien et le photovoltaïque ne joueront qu'un rôle marginal et ne pourront jamais satisfaire 25 % de nos besoins, ce qui est l'objectif annoncé. (lire la suite)
communiqué de presse (pdf)


Communiqué de presse de la Fédération Environnement Durable
Paris le 18 juillet 2012
Eolien : La France subventionne des emplois au Danemark et licencie sur son territoire
Quarante cinq milliards d'euros sont prélevés sur la facture d'électricité des ménages français pour importer 15.000 éoliennes fabriquées principalement au Danemark, mais aussi en Allemagne, en Espagne et en Chine. A titre de comparaison, le montant des importations d'éoliennes correspond au chiffre d'affaire annuel de PSA qui emploie 100 000 personnes en France. En subventionnant les emplois dans ces pays au détriment de ceux de l'industrie française, la France accroit sa dette publique, son chômage et le déficit de sa balance commerciale dont les redressements sont pourtant les priorités du Président de la République.
L'attractivité du marché éolien français est fondée sur une économie artificielle faite de tarifs réglementés et garantis sans rapport avec le prix du marché, de subventions massives, de défiscalisations sur mesure et de transferts de coûts sur les consommateurs dont l'objet ultime, en dehors de toute justice sociale, est d'assurer des bénéfices au profit des seuls promoteurs.
La Fédération environnement Durable qui représente 819 associations vient d'adresser une lettre personnelle à tous les Députés et Sénateurs pour demander au Gouvernement l'arrêt immédiat de toutes ces dispositions législatives et réglementaires dérogatoires. Celles-ci sont autant de facteurs d'injustice sociale dont les promoteurs jouissent depuis douze ans au motif fallacieux que leur économie serait encore en phase de développement.
Elle vient d'adresser la lettre personnelle suivante (1) à tous les Députés et Sénateurs

Paris le 9 juillet 2012
Lettre aux députés et sénateurs
Madame le Député, monsieur le Député,
Le 6 juillet, par un communiqué de presse intitulé « La filière éolienne s'organise pour mieux ponctionner l'Etat » la Fédération Environnement Durable attirait l'attention des gouvernants et du public sur le risque de la nouvelle organisation mise en place par le syndicat des promoteurs éoliens pour mieux détourner l'argent public.
Il n'aura pas fallu attendre trois jours pour qu'un sénateur, M Courteau, présente un projet de loi qui reproduise en tous points les exigences de France Energie Eolienne, émanation du Syndicat des Energies Renouvelables, et tente d'abolir les maigres avancées du Grenelle de l'Environnement en matière de sécurité des populations, d'impact sur l'Environnement, d'atteinte au patrimoine et aux paysages de la France.
Particulièrement choquante est l'introduction du projet de loi qui commence par un double mensonge :
- affirmation selon laquelle l'électricité éolienne ne produirait pas de gaz à effet de serre, alors qu'elle est responsable d'un surcroît d'émission par le recours massif à des centrales électriques à charbon, gaz ou fuel lorsqu'il n'a pas assez de vent soit globalement plus de 75 % du temps.
- omission de la mention du coût exorbitant d'une filière dont la rentabilité financière exceptionnelle ne tient qu'à des tarifs réglementés, des subventions, des avantages fiscaux et coûte déjà plus de 4 milliards d'euros par an à la France en pure perte.
La rapidité d'intervention de ce parlementaire suppose à la fois la préméditation de cette action et la collusion qui prévaut.
Vous trouverez joint le communiqué de presse du 6 juillet 2012 de la FED.
Veuillez agréer, Madame, Monsieur, l'expression de notre respectueuse considération.
Jean-Louis BUTRE
Président

Paris le 18 juillet 2012
Communiqué de presse de la Fédération Environnement Durable
Eolien : La France subventionne des emplois au Danemark et licencie sur son territoire
Quarante cinq milliards d'euros sont prélevés sur la facture d'électricité des ménages français pour importer 15.000 éoliennes fabriquées principalement au Danemark, mais aussi en Allemagne, en Espagne et en Chine. A titre de comparaison, le montant des importations d'éoliennes correspond au chiffre d'affaire annuel de PSA qui emploie 100 000 personnes en France. En subventionnant les emplois dans ces pays au détriment de ceux de l'industrie française, la France accroit sa dette publique, son chômage et le déficit de sa balance commerciale dont les redressements sont pourtant les priorités du Président de la République.
L'attractivité du marché éolien français est fondée sur une économie artificielle faite de tarifs réglementés et garantis sans rapport avec le prix du marché, de subventions massives, de défiscalisations sur mesure et de transferts de coûts sur les consommateurs dont l'objet ultime, en dehors de toute justice sociale, est d'assurer des bénéfices au profit des seuls promoteurs.

La Fédération environnement Durable qui représente 819 associations vient d'adresser une lettre personnelle à tous les Députés et Sénateurs pour demander au Gouvernement l'arrêt immédiat de toutes ces dispositions législatives et réglementaires dérogatoires. Celles-ci sont autant de facteurs d'injustice sociale dont les promoteurs jouissent depuis douze ans au motif fallacieux que leur économie serait encore en phase de développement.
Elle vient d'adresser la lettre personnelle suivante (1) à tous les Députés et SénateursContacts presse
Arnaud Casalis
tel : 06 11 73 93 43
http://environnementdurable.net
contact@environnementdurable.net

(1) Lettre aux députés et sénateurs
Paris le 9 juillet 2012
Madame le Député, monsieur le Député,
Le 6 juillet, par un communiqué de presse intitulé « La filière éolienne s'organise pour mieux ponctionner l'Etat » la Fédération Environnement Durable attirait l'attention des gouvernants et du public sur le risque de la nouvelle organisation mise en place par le syndicat des promoteurs éoliens pour mieux détourner l'argent public.
Il n'aura pas fallu attendre trois jours pour qu'un sénateur, M Courteau, présente un projet de loi qui reproduise en tous points les exigences de France Energie Eolienne, émanation du Syndicat des Energies Renouvelables, et tente d'abolir les maigres avancées du Grenelle de l'Environnement en matière de sécurité des populations, d'impact sur l'Environnement, d'atteinte au patrimoine et aux paysages de la France.
Particulièrement choquante est l'introduction du projet de loi qui commence par un double mensonge :
- affirmation selon laquelle l'électricité éolienne ne produirait pas de gaz à effet de serre, alors qu'elle est responsable d'un surcroît d'émission par le recours massif à des centrales électriques à charbon, gaz ou fuel lorsqu'il n'a pas assez de vent soit globalement plus de 75 % du temps.
- omission de la mention du coût exorbitant d'une filière dont la rentabilité financière exceptionnelle ne tient qu'à des tarifs réglementés, des subventions, des avantages fiscaux et coûte déjà plus de 4 milliards d'euros par an à la France en pure perte.
La rapidité d'intervention de ce parlementaire suppose à la fois la préméditation de cette action et la collusion qui prévaut.
Vous trouverez joint le communiqué de presse du 6 juillet 2012 de la FED.
Veuillez agréer, Madame, Monsieur, l'expression de notre respectueuse considération.
Jean-Louis BUTRE
Président

Annexes:
Lettre aux députés (pdf)
Communiqué de Presse FED du 6 juillet 2012 (pdf)
Communiqué de Presse FED du 18 juillet 2012 (pdf)Paris 28 mai 2012
Communiqué de presse international


EPAW ( European Platform Against Wind Farms, 523  Fédération de 23 pays européens)
NA-PAW( North American Platform Against Windpower, 150 associations de 5 pays )
WAUBRA Foundation, ONG internationale basée en  Australie
FED (Fédération Environnement Durable, 803 associations de France)
Une fondation australienne lance une alerte internationale sur le "syndrome acoustique éolien"
Le 11 mai 2012, la Fondation Waubra une ONG internationale basée en Australie (1) a demandé à tous les gouvernements des pays qui ont implanté des éoliennes d'entreprendre immédiatement des mesures de bruit recouvrant l'ensemble du spectre des basses fréquences et les infra sons  à l'intérieur des maisons ou des lieux de travail des riverains présentant les symptômes de la maladie de éoliennes.
Ces symptômes se traduisent par des troubles majeurs du sommeil, des maux de tête, des nausées, des pertes de concentration pouvant dans les cas extrêmes aller vers des maladies plus sérieuses, particulièrement du fait d'une exposition chronique à ces machines même à des distances de plusieurs kilomètres.
Suite à l'alerte internationale lancée par WAUBRA , la Fédération  EPAW  et la fédération Na-PAW regroupant plus de 600 associations de 28 pays ont lancé un appel pour mettre en garde tous les gouvernements concernant les risques majeurs pour la santé humaine engendrés par ces machines.
La Fédération Environnement Durable appuie cette démarche et informe officiellement le gouvernement français et le nouveau Ministre de la Santé.
Elle rappelle, que plus de 40 riverains de parcs éoliens de notre pays, présentant les symptômes de cette maladie, ont déjà déposé des plaintes auprès de tribunaux civils pour "Atteinte à la vie d'autrui".
Elle déplore que les avertissements qu'elle n'a cessé de lancer depuis plus de 2 ans et plus particulièrement sa lettre adressée 11 juillet 2011 au ministre de la Santé (2) , n'aient  pas été pris au sérieux, ni par les responsables politiques ni par  les industriels de l'éolien  dont les seul arguments sont de nier des faits scientifiques qui se confirment tous les jours.
Aujourd'hui à un moment où ce  lobby industriel fait un forcing quotidien pour éliminer toute contrainte l'empêchant de mettre impunément 12.000 nouvelles machines sur le territoire français, la FED demande au Président de la République et au nouveau gouvernement et de ne pas cèder à ces pressions mercantiles et au contraire de renforcer la réglementation sur la securité des éoliennes, installations industrielles classées (ICPE).
( lire l'ensemble du dossier)
JL. Butré
Fédération Environnement Durable, Président

Communiqué de presse de la Fédération Environnement Durable Centre
Jeudi 24 mai 2012
Chute d'éolienne en Eure et Loir : la sécurité de la population menacée.
Une éolienne de la zone dite du Chemin d'Ablis, à Fresnay- L'Evêque en Eure et Loir, a perdu vendredi dernier une pale de 9 tonnes, 46 mètres de long, tombée du rotor de 92 mètres de diamètre situé à 74 mètres de haut. Cet incident dévoilé par des associations locales a été confirmé par un communiqué d'EDF Energies quatre jours après qu'il ait eu lieu.( lire la suite) Contact presse Fed centre
Arnaud Casalis
06 11 73 93 43

Communiqué de presse de la Fédération Environnement Durable
Paris le 23 mai 2012
Eoliennes Vestas leader mondial balayé par la tempête
Le leader mondial de fabrication des éoliennes disparaît de la Bourse danoise de Copenhague (1).
Après avoir perdu 65 pour cent de sa valeur en 2011, l'action de Vestas a encore fondu sous l'effet de deux cent millions de dollars de pertes au 1er trimestre 2012 pour ne plus représenter qu'une valeur boursière négligeable sous l'effet de la concurrence chinoise.
Présenté antérieurement comme un des principaux créateurs d'emplois de la filière des énergies renouvelables, le numéro 1 mondial de l'éolien avait annoncé, par un communiqué du 12 janvier 2012, le licenciement massif de 2 335 salariés d'ici fin 2012 auquel s'ajoutait le licenciement probable de 1600 employés aux Etats–Unis (2).
La Fédération Environnement Durable rappelle que l'industrie de l'éolien ne vit que par la captation de subventions publiques, de tarifs préférentiels, de défiscalisations et d'autres mesures de protections administratives. Vingt ans de développement sous perfusion financière à la charge de la collectivité n'auront donc même pas permis à ce modèle économique, pourtant devenu l'emblème du pays, d'assurer sa survie et de pérenniser les emplois promis.
S'inspirant de ce modèle économique suicidaire, la France a déjà importé plus de quatre mille éoliennes industrielles totalisant un montant supérieur à dix milliards d'euros pour fournir 2,5% de la consommation électrique de notre pays en 2011 soit 2% de sa production  (3).
S'il était poursuivi, le programme éolien français prévoyant l'implantation de quinze mille éoliennes sur terre et en mer représenterait plus de quarante cinq milliards d'investissements en pure perte et un risque majeur de catastrophe sociale du fait des licenciements futurs dans cette filière et de l'augmentation de plus de cinquante pour cent du prix de l'électricité des ménages alors que quatre millions d'entre eux sont déjà en situation énergétique précaire.
La FED demande donc à nouveau un moratoire immédiat pour arrêter cette hémorragie financière et exhorte le nouveau gouvernement, qui se veut être un modèle vertueux économiquement, à effectuer un audit économique et fiscal de la filière éolienne par des organismes totalement indépendants préalablement à toute nouvelle dépense publique en faveur de celle-ci.
Elle rappelle aux organismes financiers l'importance des risques de crédit liés aux projets éoliens. (1) Information Bloomberg du 16 -05 -2012
(2) Annonce licenciements Vestas
(3) Bilan éolien 2011__



Paris le 10 avril 2012
Communiqué de presse

Eolien offshore : saccage des côtes de la France
Le Gouvernement a annoncé, vendredi 6 avril, les résultats de l'appel d'offres de 3000 MW offshore pour la création de cinq parcs éoliens, soit 500 à 600 éoliennes géantes de 180 m de hauteur au large des côtes normandes et bretonnes. Cette décision entraine déjà le saccage programmé de quatre des plus beaux sites de notre pays, la Baie de Saint Brieuc, la Baule, Fécamp, Arromanches, livrés à des consortiums industriels.
Un investissement de 10 milliards d'euros pris sur la facture d'électricité des français va être " englouti" pour fabriquer 1,5% d'une électricité intermittente dont la France n'a pas besoin puisqu'elle exporte déjà 15% de sa production actuelle.
Cette production de kilowattheures supplémentaires, de mauvaise qualité, cinq fois plus chers, provoquera une hausse probable de 20% du tarif de l'électricité des ménages alors que 4 millions sont déjà en situation énergétique précaire....( lire la suite) mardi 17 avril 2012 09:05
hotellerie-logo
http://www.lhotellerie-restauration.fr/journal/salon-concours-syndicat-association/2012-04/L-eolien-en-mer-un-danger-pour-le-tourisme-et-la-peche-selon-le-president-de-la-FED.htm

jlb-voilier
Jean-Louis Butré, président de la FED.
Vie professionnelle
L'éolien en mer, un danger pour le tourisme et la pêche selon le président de la FED
Jean-Louis Butré, président de la Fédération Environnement Durable (FED), dénonce le développement des éoliennes en mer entrainant avec elles le saccage de sites historiques et touristiques. Les plages du débarquement, la Baule ou encore la baie de Saint-Brieuc sont directement concernées...... ( lire l'article)

Paris le 4 avril  2012
Communiqué de presse
Eoliennes du Mont Saint Michel : La France ment à l'Unesco
L'Etat français en annonçant que le Mont Saint Michel est protégé des éoliennes industrielles trompe volontairement l'Unesco qui doit prendre prochainement une décision sur son déclassement éventuel du patrimoine mondial de l'Humanité.
Le périmètre de protection de 20 km et non 40 km dans l'axe sud du Mont est une manœuvre de l'Etat français destinée à autoriser implicitement de nombreux projets situés dans cette zone, - au moins 46 éoliennes sur la communauté de communes d'Antrain, des dizaines sur la communauté de Bretagne romantique-, notamment ceux de Tremblay (déjà accordé), de Saint Ouën la Rouerie et de Bazouges la Pérouse.
La mise en lumière et la médiatisation de l'annulation des éoliennes emblématiques d'Argouges, hautes de seulement 100 mètres, est un leurre destiné à cacher à l'Unesco les dizaines d'éoliennes bretonnes de 150 mètres de hauteur, qui seraient situées entre 22-23 kms à des altitudes de
100 mètres, et parfaitement visibles du Mont saint Michel.
Le schéma éolien breton du SRCAE confirme ces faits en déclarant toutes ces communes "éligibles" au développement éolien, au mépris des recommandations de l'Unesco lors de sa 35ème session été 2011.
A ce mensonge d'Etat s'ajoute le scandale que tous ces projets bordent la route « sacrée » qui relie le Mont Saint Michel à Saint jacques de Compostelle connue sous le nom de « la voie des Capitales ».
La Fédération Environnement Durable a alerté officiellement l'Unesco.
-téléchargement du CP


Paris le 10 janvier 2012
Communiqué de Presse Eolien off shore : Les professionnels de l'hôtellerie se mobilisent

L'Union des Métiers et des industries de l'Hôtellerie (UMIH), par la voix de son Président National des Saisonniers, Thierry Grégoire, nouvellement nommé comme représentant de l'industrie touristique au Conseil National du Littoral et des Mers apporte son soutien aux actions menées conjointement par la Fédération Environnement Durable (FED) et le collectif "Pour Un Littoral Sans Éoliennes" (PULSE). L'UMIH dénonce la non concertation et la mise en péril de toute la filière touristique notamment de son million d'emplois que provoquerait le lancement du 1er projet de 5 parcs éoliens offshore.( lire la suite)

20 octobre 2011
Communiqué de presse

Eolien industriel : Chantage aux emplois subventionnés
En faisant un chantage à l’emploi, les promoteurs  de l’éolien tentent d’influencer le gouvernement alors même que les objectifs du Grenelle de l’Environnement doivent être révisés pour tenir compte de la situation réelle des finances publiques.  Ils cachent le fait  qu’il s’agit  d’emplois subventionnés...,
... (lire la suite)

13 octobre 2011

Par Arnaud casalis: Administrateur FED
Eoliennes et énergies renouvelables : la quadruple faute
Une politique énergétique vertueuse devrait assurer efficacités économique, sociale, environnementale et morale. En s'engageant massivement dans la filière éolienne, le Gouvernement commet une quadruple faute.…
...( Lire la suite)

15 septembre 2011
L’éolien terrestre est un « paradis fiscal »
Par Arnaud casalis: Administrateur FED

« Paradis fiscal » évoque souvent une île tropicale lointaine. Mais il y a aussi, sur le territoire français, des « paradis fiscaux », c’est-à-dire des « niches » tellement vastes que des entrepreneurs intéressés trouvent place pour s’y protéger. Le mouvement "anti-éolien" demande ici leur démantèlement.

... (lire la suite)

31 août 2011
Communiqué de presse
Eolien : Cinquante milliards d’euros de déficit budgétaire pour la France

Avec le programme éolien du Grenelle de l’environnement (*1) ce sont plus de cinquante milliards d'euros pris sur la facture d'électricité des Français qui sont en jeu. Cette production de kilowattheures subventionnés, et inutiles entrainera une hausse de plus de 30% du tarif de l'électricité des ménages alors que huit millions de personnes vivent désormais sous le seuil de pauvreté avec moins de 954 euros par mois
..... ( lire la suite)

11 juillet  2011
Communiqué de presse
Eolien  en mer : 20 milliards d’argent public " engloutis "
Vingt milliards d’euros pris sur la facture d’électricité des français vont être " engloutis"  le long des côtes de la France pour fabriquer 3% d’une électricité intermittente dont elle n’a pas besoin puisqu’elle exporte 15% de sa production actuelle.
Cette production de kilowattheures cinq fois plus chers, entrainera officiellement  une hausse de 13% du tarif de l’électricité des ménages alors que trois millions d’entre eux ne peuvent plus payer leur facture.
La subvention faramineuse de vingt milliards  d'euros d'argent public correspondra selon les sources officielles à créer dix mille emplois hypothétiques soit une " prime" jamais atteinte  de deux millions d’euros par emploi créé
......(lire la suite)

6 mai 2001 :
Lettre adressée à l'ensemble des Députés et des Sénateurs
Eolien off-shore : l'addition va être salée cosigné par Hervé Texier Vice-président et Jean- Louis Butré Président de la Fédération Environnement Durable .. Cet article a été publié le 3 mai sur la "la chaine Energie “du portail de l’Expansion (espace débats)
http://energie.lexpansion.com/energies-renouvelables/eolien-off-shore-l-addition-va-etre-salee_a-33-6024.html
......lire la suite 21 mars 2011


Communiqué de presse

21 janvier 2011
Communiqué de presse
Eolien off shore : Une électricité " salée "
Des arbitrages ont lieu actuellement au sein du gouvernement concernant l'éolien offshore.
Les 6.000 Mégawatts prévus par le Grenelle de l'Environnement subventionnés par les consommateurs d'électricité, correspondraient à une facture supplémentaire de 20 à 40 milliards d'euros à ajouter aux 40 milliards en cours pour les 19.000 Mégawatts de l'éolien terrestre (*1).
Le gouvernement tente de r éduire ce programme qui entrainerait mécaniquement une augmentation de l'électricité des consommateurs de 30% à 40%.
Alors que 3 millions de ménages en situation précaire ne peuvent déjà plus régler leur facture d'électricité, la Fédération Environnement Durable (FED) estime que subventionner l'éolien avec de l'argent des consommateurs est immoral
et socialement dangereux.
Les 12.000 à 15.000 éoliennes géantes importées du Danemark d'Allemagne et prochainement de Chine, créent des emplois dans ces pays avec de l'argent des ménages français.
La FED demande l'arrêt immédiat du programme éolien sur terre et offshore.

(*1)
Eolien terrestre
1.000 MW = perte pour EDF de 100 millions d'euros par an
5000 MW = perte pour EDF de 500 millions d'euros par an (situation actuelle)
19.000 MW = perte 2 milliards d'euros par an (programme du Grenelle)
Eolien offshore
1000 MW = perte potentielle de 200 millions d'euros par an au tarif actuel 0,13 ct/ KWh (insuffisant pour les promoteurs)
6000 MW = perte de 1, 2 milliards d'euros par an
" Dommages collatéraux "
- Renforcement et adaptation du réseau électrique: 5 milliards d'euros
- Compteurs "intelligents" : 5 milliards d'euros
- Démembrement : 1à 2 milliards d'euros pour 10.000 éoliennes terrestres
et probablement plus pour les éoliennes offshore.


5 janvier 2011
Communiqué de presse

Patrimoine mondial de l'Unesco : le Mont Saint Michel risque d'être déclassé par des parcs éoliens

Voir dossier complet et les actions possibles
Le scandale inimaginable des éoliennes industrielles au Mont-Saint-Michel se concrétise ! Les tribunaux ont donné raison au promoteur concernant les éoliennes d'Argouges !!! Ecrivez notamment à l'Unesco pour demander de l'aide.
La Fédération Environnement durable (FED) dénonce l'accord par les services de l'Etat d'un premier permis de construire d'un parc éolien à proximité du Mont Saint Michel et elle s'insurge du risque de déclassement de ce site.
En effet le Comité du patrimoine mondial de l'Unesco s'est déclaré préoccupé par l'impact potentiel des éoliennes sur le cadre paysager autour du Mont Saint Michel et lors de sa 34e session a pris la Décision : 34 COM 7B. 83 par laquelle, Il demande à l'Etat français de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d'ici au 1er février 2011, un rapport actualisé sur l'Etat de conservation du bien, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 35e session en 2011.
Il réclame à l'Etat français de donner des informations complètes, y compris sur la hauteur et l'emplacement des turbines, concernant les projets approuvés et ceux en instance d'approbation, et la délimitation des Zones de développement de l'éolien (ZDE), au Centre du patrimoine mondial, pour évaluation par les Organisations consultatives ; Il demande également à l'Etat français de donner les détails des évaluations d'impact qui ont été réalisées sur les projets d'éoliennes en termes d'impact sur la valeur universelle exceptionnelle du bien.

La FED fait appel au Président de la République Nicolas Sarkozy, au Premier Ministre François Fillon, pour stopper, avant qu'il ne soit trop tard, l'invasion de la France et notamment de ce site emblématique par des machines dont le seul intérêt est de développer aux dépens des citoyens français l'industrie d'autres pays.

24 mars 2010
Communiqué de presse
Sauvons les parcs Naturels Régionaux
Face au scandale en cours de la construction de milliers d’éoliennes sur les parc naturels régionaux français, les députes B.Carayon et C. Gatignol (UMP) ont décidé de faire interdire la construction d’éoliennes sur ces zones naturelles protégées en déposant des amendements au projet de loi du Grenelle ....
..... lire la suite

SOS MONT SAINT MICHEL :
Marche du 26 septembre 2009 pour sauver le Mont-Saint-Michel DES PROJETS D'EOLIENNES INDUSTRIELLES GEANTES et dénoncer le Massacre Paysager de la France Voir le site web: SOS MONT SAINT MICHEL
http://sos-montsaintmichel.info




Dépèche AFP
MONT-SAINT-MICHEL, Manche (AFP) - Manifestation anti-éolien au Mont-Saint-Michel
"Des éoliennes industrielles vont dénaturer ce site classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Visibles à plus de 20 km, ces éoliennes culmineraient à 225 m sur les crêtes des rivages qui bordent la baie", a déclaré à l'AFP Jean-Louis Butré, président de la Fédération de l'environnement durable (FED)."La FED demande un moratoire pour arrêter immédiatement ce programme dévastateur.
L'éolien industriel n'est ni viable, ni vivable, ni équitable", a poursuivi M. Butré.
"Pour la première fois, nous nous en prenons au président de la République.
S'il continue dans la voie de l'éolien, il va porter la responsabilité historique du massacre paysager de la France par les éoliennes", a encore ajouté le président de la FED.
Voir le communiqué de presse de la FED du 25.09.09
Eoliennes: Sarkozy met le Mont-Saint-Michel en colère
( voir article du journal MEDIAPART)

2 décembre 2010
Lettre adressée par courrier aux Députés et Sénateurs

Eolien: Un désastre économique et environnemental
Monsieur (Madame) le Député Bonjour,
Le programme éolien offshore posera des problèmes environnementaux et économiques minimisés par les promoteurs.
Les 6.000 Mégawatts prévus par le Grenelle seront ruineux et le tarif actuel de rachat de cette électricité par EDF à 13 ct le kWh sera insuffisant pour en assurer la charge.L'éolien offshore, en réalité le long des rivages va correspondre à une facture pour les ménages de 20 à 40 milliards d'euros à ajouter aux 40 milliards en cours déjà programmés pour les 19.000 Mégawats de l'éolien terrestre (*1).

Alors que 3 millions de ménages en situation précaire ne peuvent plus régler leurs factures d'électricité, les tarifs vont augmenter mécaniquement de 20% à 40%.
Cette réalité, est contraire aux déclarations de l'ancien Ministre de l'Environnement et de l'Agence de l'Environnement et de la Maitrise de l'Energie qui ont trompé les élus lors du vote de l'article 34 de la loi du Grenelle sur les Energies Renouvelables.La Fédération Environnement Durable demande l'arrêt immédiat de l'éolien sur terre et

.....(Lire la suite) (*1)


Eolien terrestre
1.000 MW = perte pour EDF de 100 millions d'euros par an
5000 MW = perte pour EDF de 500 millions d'euros par an ( situation actuelle)

19.000 MW = perte 2 milliards d'euros par an ( objectifs du Grenelle)

Eolien offshore
1000 MW = perte potentielle de 200 millions d'euros par an au tarif actuel 0,13 ct/ KWh ( insuffisant pour les promoteurs)
6000 MW = perte de 1, 2 milliards d'euros par an
Il faut ajouter les " Dommages collatéraux futurs"
Renforcement et adaptation du réseau électrique: 5 milliards d'euros
Compteurs "intelligents" : 5 milliards d'euros
Démembrement : 1à 2 milliards d'euros pour 10.000 éoliennes terrestres et probablement autant pour les éoliennes offshore.

téléchargement lettre version Députés ( pdf)
téléchargementlettre version Sénateurs ( pdf)

4 novembre 2010
Communiqué de Presse
Nouvelle ardoise électrique du Grenelle de Borloo

L’augmentation de 6,4% de l’électricité, conséquence du Grenelle de l'environnement, n’est qu’un hors -d’œuvre pour les consommateurs.
Une nouvelle hausse massive est en cours puisque ceux-ci seront maintenant obligés d’acheter les « SMART GRID " dit compteurs intelligents ", qui devraient être installés bientôt au prix fort de 120 à 250 euros. La mise en place actuelle "discrète" de ces 35 millions de compteurs, un marché estimé à 5 milliards d’euros est liée à la nécessité d’intégrer l’arrivée massive des nouvelles sources de production d’électricité renouvelables décentralisées, le solaire et surtout l’éolien (EnR) qui perturbent ce réseau d’électricité (*)
...(lire la suite)


17 decembre2009
communiqué de presse de la FED du 17 decembre 2009
Lettre personnelle adressée à chaque député et sénateur
La Fédération Environnement Durable demande l'arrêt immédiat de l'implantation des 12 000 éoliennes sur la France

EOLIEN : IMMORALITE FINANCIERE ET FISCALE

La fédération Environnement Durable dénonce au grand jour le scandale concernant les "niches fiscales " gigantesques dont profite les milliardaires de l'éolien.
http://environnementdurable.net/documents/pdf/cri-cont.pdf


17 février 2011
La Cour des Comptes critique le financement des énergies renouvelables
Le financement des énergies renouvelables ne cesse d'alourdir notre facture EDF et serait en fait un impôt déguisé :

France 3 Soir/3 -
© AFP Frederick Florin
. .lire la suiteETUDE DU COLLECTIF ALLIER CITOYEN ( Membre de la FED)
Une seule éoliennes détruit l’impôt sur le revenu de 6000 foyers fiscaux
Ludovic Grangeon, président de l’Adermob, une association qui a été créée en Montagne Bourbonnaise:
"Nous avons été amenés à nous occuper d’une opération d’éoliennes qui s’est implantée en montagne Bourbonnaise : d’abord parce qu’elle avait un impact économique et surtout parce qu’elle dégradait notre environnement en causant un certain nombre de dégâts, notamment en matière touristique.Une fois que nous avons fouillé cette opération, nous nous sommes attachés à regarder quel était l’impact de cette opération : elle n’a pas créé un seul emploi dans la région pour un volume d’investissement d’environ 30 millions d’euros.
Bien pire, après avoir fait une étude économique (consulter l’étude) assez fouillée, dont la Cour des Comptes nous a rendu acte par un courrier personnel de son premier président (voir le courrier), nous nous sommes rendus compte qu’une opération d’éoliennes – et c’est vrai pour toutes les opérations d’éoliennes que l’on voit en France
détruit l’impôt sur le revenu de 6000 foyers.
Chaque fois que vous voyez une éolienne implantée en France, ce sont 6000 foyers fiscaux qui auront versé cette année là l’impôt pour rien !"
....(lire la suite)

31 mars 2010 Commission parlementaire sur l'éolien
Rapport d'information dela FED sur l'énergie éolienne
(document pdf)

EOLIENNES UN SCANDALE FINANCIER
28 fevrier 2009



L'Académie des Technologies confirme les conclusions de l'Institut Montaigne et les analyses économiques de la FED
Août 2008 - L'Académie des Technologies ( www.academie-technologies.fr )
publie le rapport "10 questions à Gilbert Ruelle sur l'éolien : "Une énergie du XXIème siècle ?". Ce rapport technique rédigé par le Président de la commission
"Energie et changement climatique" de cette Académie, met en évidence : "...
qu'en France l'essor actuel et prévu de l'éolien ne constitue pas une voie efficace
et économique dans la lutte contre l'effet de serre."
--> Lire le rapport ( pdf 600k)

septembre2008

Eolien : une erreur stratégique pour la France
Article de la FED dans la Revue parlementaire

JUGEMENTS DES TRIBUNAUX

Consulter les 104 jugements rendus par les Tribunaux depuis 2010
Site officiel de Légifrance

COUTS DE DEMANTELEMENT

02.03.08
COÛT DE DEMANTELEMENT D'UN PARC EOLIEN:devis officiel!
QUI VA PAYER LES FUTURES FACTURES?
les promoteurs indiqueraient un cout de 10.000€ par MWatt soit 30 fois moins

COMMENT LUTTER CONTRE UN PROJET EOLIEN?

- LUTTER CONTRE LES EOLIENNES Quelques conseils à des personnes confrontées à un projet éolien - CREATION ASSOCIATION-TRACTS-REFERENDUM

- UN PROJET EOLIEN SUR VOTRE COMMUNE
Ce tryptique de la FED ne retient que les informations clefs pour interpeller les élus, les administrations, et les citoyens désinformés depuis plusieurs années

- DVD CONCERNANT LES EOLIENNES DU LEVEZOU
Nos amis du collectif "Agir pour le Lévezou" ont fait un DVD riche de témoignages de vies face aux éoliennes. Il est disponible dès maintenant et nous vous le recommandons. V
ous pouvez visionner la bande annonce en cliquant ici .
Les associations peuvent se le procurer en contactant le collectif en lien ici .
Ou en nous en faisant la demande par mail.

- ÉOLIEN INDUSTRIEL: UN SCANDALE FINANCIER, UNE IMPOSTURE ÉCOLOGIQUE ÉOLIEN INDUSTRIEl UN ECHEC EN FILIGANE DES STATISTIQUES EUROPEENNES

- TRIPTYQUE Un projet éolien industriel sur votre commune?

( une réponse au fascicule de l'ADEME "une énergie dans l'air du temps".
Ce triptyque est destiné à informer le plus largement possible les élus, les administrations et les citoyens. C'est un extrait grand public de l'argumentaire développé par la Fédération Environnement Durable dans le livre: L'éolien Indutriel : Une imposture écologique , un scandale financier
Ce tryptique ne retient que les informations clefs pour interpeller les élus, les administrations, et les citoyens désinformés depuis plusieurs années

EOLIEN-FRANCE MENSONGES

DISCOURS OFFICIEL
Le vent est gratuit : L'éolien va produire de l'électricité Pure et "Gratuite" (vision infantile)
L'éolien respecte la nature et l'environnement
L'éolien ne diminue pas la valeur de l'immobilier
L'éolien va créer des emplois

L'économie de l'éolien industriel est transparente
92% des Français sont favorables à l'éolien
etc..etc...etc

VOIR LA VERITE ......

REGIONAL

Voir la revue de presse quotidienne

INTERNATIONAL


15 mai - Manifestation à Berlin, Allemagne devant la porte de Brandebourg

Le President de la Fédération Environnement Durable et d'EPAW fera une declaration

21 juin - Québec Grand rassemblement anti-éolien à l’occasion de la Journée Nationale des Autochtones.
29 août - Manifestation au sud de la Suède
Concert de protestation contre l'éolien industriel au Château de Knutstorp

Des Manifestants arrêtés par les forces de l'ordre, ils accusent les authorités de vendre leurs terres à un promoteur eolien;
voir la video (en grec)

22 avril - Manifestation à Copenhague, Danemark
28 avril - Manifestation à Toronto (Ontario), Canada.
30 avril - Manifestation à Tokyo, Japon

ITALIE: LA GANGRENE EOLIENNE

voir ici le diaporama : le massacre de l'Italie et de la Sicile
talie : éolien et voltaïque un député les menottes aux mains …..
47 mises en examen pour association mafieuse, assassinat,
extorsion et vols, ….
Source : Article paru le 3 novembre 2010.dans le journal CORRIERE DI RAGUSA
http://www.corrierediragusa.it/articoli/cronache%20regionali/catania/11079-la-mani-della-mafia-sulleolico-e-il-fotovoltaico-arrestato-anche-un-deputato.html .

Eoliennes : "le nouveau business plan de la Cosa Nostra"


ITALIAN ARRESTS OVER WINDFARMS
charges of frauds obtaining subsides


COMITATO NAZIONALE DEL PAESAGGIO
CARLO RIPA DI MEANA : "BASTA CON LE RETICENZE E LA DISINFORMAZIONE SULLA TRUFFA EOLICA ITALIANA"
En Italie, beaucoup d'associations environnementales luttent contre l’éolien industriel.
Elle se battent avec pugnacité notamment : Italia Nostra, le Club Alpino Italiano, la Montagne Wildeness, les Amis de la Terre, LIPU, et un ensemble de nombreux groupes locaux Voir site www.viadalvento.org
Italie : un vent d'escroquerie souffle sur l'éolien
Quatre mandats d'arrêt ont été lancés et sept parc éoliens placés sous séquestre. " Les subventions régionales et européennes", attirent massivement les nvestissements de la part d'organisations mafieuses" (Carlo Ripa di Meana,
écologite italien, ancien Commissaire européen pour la culture et l'environnement et ancien Ministre l'Environnement )

" 15 personnes font l'objet d'une enquête dans cette opération, qui a débuté en 2007. Un mandat d'arrêt a été émis contre quatre d'entre elles pour escroquerie organisée
Oreste Vigoreto Président de l'Association Nationale Italienne pour l'eolien (ANEVE) a été arrêté mardi
15.07.09
ARIACHETA

Comité de bénévoles qui s'oppose à la construction de l'industrie éolienne présenté à San Godenzo, en Toscane, qui ruine la crête des Apennins entre Pass et le Mont Muraglione Peschiena, dell'Acquacheta dans la haute vallée et à proximité de Parc National Casentino forêts et de Monte Falterona Campigna.
Nous sommes opposés à la spéculation! Mercredi 15 Juillet 2009 - Centre de Conférence Rospigliosi - Rome

EOLIEN: LA CHARTE DE PALERME
à l'issu du colloque international une charte a été établie (avec le soutien d'EPAW et de la Fédération Environnement Durable) ELLE DEMANDE UN MORATOIRE ET UN ECLAIRCISSEMENT DES ASPECTS FINANCIERS DE L'EOLIEN INDUSTRIEL
5 mai 2009
ITALIE:SICILE Financial Times
Enquête sur les liens entre la Maffia et les parcs éoliens en Sicile


Mafia link to Sicily wind farms probed

 
ITALIE: 18 février 2009
Italy police arrest 8 in Mafia wind farms plot Parcs éoliens maffieux : arrestation de 8 personnes par la police italienne 07.05.09
ESPAGNE ,BANQUEROUTE DE L'EOLIEN
LE GOUVERNEMENT LIMITE LES "PARCS"
Les consommateurs doivent surpayer 10 milliards d'euros , Le gouvernement reduit les subventions à l'eolien Le système est devenu ingérable les sociétés ne peuvent plus financer leurs investissements

El Gobierno limita la capacidad de las autonomías para repartir eólica Reducción de las primas

En Espagne,
Nouvelle Immense corruption éolienne

26.03.09
Le village de la Muela ( près de Saragosse) 17 personnes en prison... dont le maire
En Espagne, la fin du mirage écologique
LE MONDE | 19.02.09
Cette politique de fortes subventions, accordées d'abord à l'énergie éolienne, puis surtout à la filière photovoltaïque, a eu des effets pervers : un renchérissement du prix de l'électricité, un coût pour le budget de l'Etat chiffré à 18,5 milliards d'euros pour les 25 prochaines années, et enfin la création d'une bulle spéculative.
La Commission nationale de l'énergie a ouvert une enquête visant plus de 4 000 installations (sur 29 000) pour des fraudes supposées à la subvention publique.


29.02.09
On peut polluer à l'Est, grâce aux éoliennes allemandes!
...des Verts allemands.
Ceux-ci reconnaissent que la multiplication des éoliennes en Allemagne n'a pas permis de réduire les émissions de CO2.
Explication : les entreprises d'électricité qui réduisent leurs émissions grâce à l'usage d'éoliennes gardent cependant le même montant de crédits d'émission, dont elles peuvent vendre le surplus aux compagnies des pays d'Europe de l'Est.
Celles-ci peuvent, du coup, émettre de plus grandes quantités de CO2.

europe

EPAW: PLATEFORME EUROPEENNE
CONTRE L'EOLIEN

EUROPEAN PLATFORM AGAINST WINDFARMS (EPAW)

826 Fédérations de 24 pays européens ont déjà rallié EPAW depuis sa création
Rejoignez EPAW
   c'est facile et gratuit
!

epaw

Éoliennes industrielles :
- manifestations de protestation dans le monde entier

- informations qui confirment le refus de nombreux citoyens d'être victimes
- Actions auprès des autorités europeennes pour stopper ce programme dévastateur et inutile



_____________________________________________________________
Analyse de la situation de l'éolien janvier 2014

Le dérèglement mondial des prix de l'Énergie, lié à l'exploitation massive des gaz de  schistes aux USA, puis progressivement dans d'autres parties  du monde a fait baisser l'ensemble des prix du gaz naturel pour de nombreuses  années
Ce phénomène mondial que les experts n'avaient pas  prévu, prend à contre pied toutes les études délirantes faites depuis 2000 concernant le bien fondé le programme des Énergies Renouvelables de  l’ Europe et plus particulièrement celui du développement d' électricité  éolienne et photovoltaïqueen France , que les Dirigeants de notre pays ont cru politiquement intelligent de suivre aveuglement.
Ces programmes d’implantations massives d’aérogénérateurs venus du Danemark ou d’Allemagne et de panneaux solaires importés de Chine survivent   uniquement par  les subventions exhorbitantes accordées aux industriels grace au  " racket  éléctrique" des citoyens.

Aujourd’hui la poursuite et l'amplification du programme éolien  français mesure phare de la  « Transition Énergétique » de François Hollande est une erreur stratégique  gravissime qui conduira notre pays dans le gouffre,  entrainera  la  surpression de millions d’emplois et provoquera une crise sociale  explosive.

Mais cette aberration économique éolienne esten plus doublée d’un immense massacre écologique et paysager de la France et de l'Europe!
J.L. Butré
Président de la FED et d'EPAW

Confirmation de cette analyse

libe
Article de Sylvestre Huet, paru le 19 novembre 2014 paru dans le journal Libération

Les prix de l'électricité grimpent en Europe

En France 100 milliards de taxes (CSPE) prévues entre 2013 et 2025 ( payées par les consommateurs d'electricité )

Les surcoûts liés au soutien aux énergies nouvelles renouvelables (éolien et photovoltaïque pour l'essentiel) et à l’obligation d’achat d’électricité....
.....En 2013, ces charges représentent 5,1 milliards d’euros, 43% de plus qu'en 2011, dont près de 60% pour les énergies nouvelles renouvelables. Le photovoltaïque et l'éolien représentent l'essentiel de ce coût, destiné à augmenter. Il devrait être de 6,2 milliards d'euros en 2014. D'après Philippe de Ladoucette, le Président de la Commission de Régulation de l’Énergie, entre 2014 et 2025 «le montant des charges de service public s’élèvera à 100 milliards d’euros, contre 30 milliards entre 2003 et 2014»,
lire l'article complet


_____________________________________________________________
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
LIvre de J. L. Butré Editions du Toucan
L'Imposture: Pourquoi l'éolien est un danger pour la France
Préface de Valéry Giscard D'Estaing
livrejl
( disponible en librairie)
et surAmazone


Revue Commentaire
Article dans le numéro 142 d'automne 2014 de la intitulé
"Faut-il couvrir la France d'éoliennes?" Nicolas Saudray
Télécharger le texte complet

The anti-wind best-seller “Saving Paradise” helped to kill a huge industrial wind project in Hawaii  

______________________________________________________________________

Document
"Il faut arrêter la prolifération des projets éoliens industriels et le saccage de la France !
"
André Desmaret, Président des Amis de Viviers et d'ACB Membre la FED
Télécharger le texte complet

_______________________________________________________

offshore
Allemagne : le rêve d’un parc éolien offshore géant tourne au cauchemar

Échec d’un projet éolien de grande ampleur qui remet en question toute la politique écologiste bâtie jusqu’à présent en Allemagne.
Le numéro 35/2014 de Spiegel Magazine attire l’attention sur l’échec grandissant du premier projet ambitieux d’énergie éolienne offshore, BARD Offshore 1, qui vise à devenir un modèle pour le monde en fournissant sur une large échelle une énergie verte et propre
lire la suite

________________________________________________________________

_______marinanne

ALLEMAGNE :
Magazine Der Spiegel

Germany: wind farms are “climate killers” du 25 octobre 2013
Der Spiegel: renewable energy has not reduced CO2 emissions in Europe by a single gram
En Allemagne les éoliennes n'ont pas reduit d'un seul gramme
les emissions de CO2


http://epaw.org/documents.php?lang=fr&article=in25

rfa

ALLEMAGNE :
Magazine Der Spiegel

Soulèvement dans le monde des aérogénérateurs
En Allemagne ce sont 60.000 nouvelles éoliennes prévues sur les sommets des Alpes et même
dans les zones protégées. Les citoyens s'insurgent contre le fléau sur le paysage. Les coûts explosent,
la transition énergétique est en danger

spiegel

Aufstand in der rotorsteppe, In Deutschland sind 60000 neuewindräder geplant, auf Gipfeln der Voralpen und sogar
in Schutzgebieten. Bürger laufen Sturm gegen die Verschandelung der Landschaft. Kosten explodieren , die energiewende gerät in Gefahr

Télécharger l'article complet ( en allemand)

Journal CHALLENGES
L'incroyable krach de l'éolien et du solaire
Créé le 26-06-2013 à 06h05 - Mis à jour le 28-06-2013 à 11h33
Par 

DECRYPTAGE-Les énergies renouvelables subventionnées, intermittentes mais prioritaires sur le réseau, font désordre
en temps de crise.
Les investissements sont en nette baisse Challenges

Les investissements sont en nette baisse ChallengesOnze éoliennes terrestres... Tel est le nombre de nouvelles machines raccordées au réseau français au premier trimestre. Soit 73 petits mégawatts (MW), le niveau le plus bas enregistré depuis près de quatre ans. A ce rythme, les 19.000 MW fixés pour 2020 ne seraient atteints qu'en 2054. Le photovoltaïque est en ligne avec son objectif de 5.400 MW pour 2020, mais sa progression au premier trimestre n'a été que de 88 MW, la plus faible depuis 2009.Cette baisse des raccordements "est le résultat mécanique des décisions prises par le précédent gouvernement fin 2011-début 2012 concernant les mesures tarifaires et réglementaires de soutien aux énergies renouvelables", indiquait le 5 juin, dans un communiqué, la ministre de l'Ecologie, Delphine Batho. Constat un peu réducteur, car le coup de mou de l'éolien et du photovoltaïque n'est pas propre à la France. L'an dernier, les dépenses mondiales du secteur ont diminué d'environ 10%, selon une étude de Bloomberg New Energy Finance. Une baisse après une progression annuelle de plus de 30% depuis dix ans. Cette atonie est la conséquence de la conjoncture et des caractéristiques de l'éolien et du solaire, énergies subventionnées, intermittentes, mais prioritaires sur le réseau.Au départ, quand leur part dans le mix énergétique était insignifiante, les renouvelables ne gênaient personne. Mais chacun a des objectifs à respecter: en France, 23% de l'énergie électrique devra être de source renouvelable en 2020. Les pouvoirs publics fixent des tarifs de rachat d'électricité attrayants, ce qui crée un effet d'aubaine, notamment dans le solaire, où les coûts de production des panneaux sont en chute libre (75% de baisse en cinq ans).Epiphénomènes politiques
En 2010, le gouvernement Fillon a dégonflé la bulle en durcissant la réglementation dans l'éolien (il faut près de huit ans pour installer une turbine) et en instaurant un moratoire sur les nouveaux développements photovoltaïques, ce qui provoquera des faillites en série. Il y a quelques semaines, Delphine Batho a redonné de l'oxygène au secteur en réduisant l'arsenal réglementaire et en rehaussant de 10% le tarif d'achat des panneaux solaires s'ils sont d'origine européenne.Des épiphénomènes, car le problème de fond demeure. Les renouvelables coûtent cher (2,7 milliards d'euros cette année, d'après la Commission de régulation de l'énergie, et 3,6 milliards en 2017). Et aujourd'hui, il y a la crise. L'accès aux capitaux est plus difficile et, depuis cinq ans, la demande d'électricité diminue. Dans ce contexte, éolien et photovoltaïque font désordre.Non seulement ils grèvent les comptes publics, mais ils désorganisent un réseau qui est en surcapacité. "C'est simple, à chaque fois qu'on met un mégawattheure d'éolien ou de solaire dans le réseau, il faut débrancher un mégawattheure de thermique", indique Frédéric de Maneville, directeur général de la filiale française de l'électricien suédois Vattenfall et porte-parole de l'Association française indépendante de l'électricité et du gaz (Afieg). Et lorsqu'il y a du vent et du soleil, l'électricité éolienne et solaire, injectée en premier sur le réseau, prend toute la place. "En Allemagne [pays qui a renoncé au nucléaire. NDLR], les renouvelables représentent certains jours 30 à 40% de la demande", indique Dominique Maillard, président du transporteur RTE, filiale d'EDF. Un calvaire pour les énergéticiens. A cause des renouvelables et de la concurrence du charbon, devenu plus compétitif que le gaz, GDF Suez a fermé 8.000 MW de centrales au gaz. L'allemand E.ON, 11 000 MW.Des prix négatifs!
A la Bourse EPEX SPOT, les prix de l'électricité sont en chute libre, sous les 40 euros du MWh, contre environ 55 euros il y a deux ans. Et parfois, quand l'offre est supérieure à la demande, on aboutit à une situation ubuesque avec des prix de l'électricité négatifs. C'est arrivé à plusieurs reprises en Allemagne. Et c'est arrivé en France le week-end des 15 et 16 juin, quand il y eut du vent, du soleil, une faible consommation d'électricité et des moyens de production non flexibles. Pendant quelques heures, le prix du MWh est tombé à ... - 200 euros.Encensés hier, les renouvelables sont aujourd'hui des perturbateurs. Dans un entretien au Monde le mois dernier, le PDG de GDF Suez, Gérard Mestrallet, pointait même les risques d'un black-out en hiver en cas d'une chute des températures couplée à des renouvelables au point mort, faute de vent et de soleil. Dans ce cas de figure, le nucléaire, l'hydraulique et le charbon ne pourraient pas répondre à la demande d'électricité. Les centrales à gaz permettraient de faire la soudure, mais, impossible, une grande partie d'entre elles sont sous cocon...En attendant le black-out, certains essaient de trouver des solutions. C'est le cas de l'Afieg, qui a proposé le 25 juin un changement de paradigme. "Il faudrait que l'électricité produite par les renouvelables soit vendue directement sur le marché, indique Frédéric de Maneville. Ainsi, quand le prix spot sera inférieur au coût marginal de production des éoliennes et du photovoltaïque, ceux-ci n'auront pas d'intérêt à produire." Une nouvelle règle qui introduirait une forme d'équité énergétique en mettant fin à la prééminence des renouvelables sur les autres formes d'énergie.ESPAGNE


L’Energie verte espagnole en ruines

http://main.omanobserver.om/node/168915
Spanish green energy in ruins
Mon, 24 June 2013
MADRID - Les fabricants d'éoliennes en Espagne licencient des travailleurs et des agriculteurs qui ont installé des panneaux solaires sont confrontés à la ruine que les politiques d'austérité touchent le secteur de l'énergie verte à long choyé.
D'autres baisses sont attendues cet été.
Les subventions de l'Etat pour normaliser  les producteurs d'énergie ont déjà chuté de 12 à 40 pour cent en moyenne au cours des dernières années, constatent  les analystes de l'industrie.
Selon les médias espagnols elles  pourraient chuter encre de  10à 20 pour cent dans la  nouvelle réforme du secteur de l'énergie attendu pour la mi-juillet,.
"Le châtiment infligé aux énergies renouvelables ces cinq dernières années s'élève à plus de six milliards d'euros (8 milliards de dollars)", a déclaré Sergio Otto, secrétaire général de la fondation des  entreprises des énergies  Renouvelables
«Dans l'industrie éolienne seule, nous avons perdu 20.000 emplois et dans le secteur de l'énergie solaire, il est probablement plus", a t-il dit.
Au cœur du problème, c'est un déficit de plus de 26 milliards d'euros dans  le marché énergétique de l'Espagne, qui s’est accumulé  par les subventions pour couvrir l'écart entre le coût de production d'électricité et le prix facturé aux consommateurs.
«Nous choisissons encore de stigmatiser encore les  énergies renouvelables comme les principaux coupables de ce déficit", se plaint Otto.
Au  milieu de la dernière décennie, alors que l'économie était en forte croissance, l'Espagne a mis un plafond sur le prix des énergies vertes et accordé des subventions "assez généreuses», a déclaré Carlos Garcia Suarez, expert dans le secteur à l'IE Business School.
L'aide d'État a stimulé l'appétit des investisseurs et a conduit à un "boom" concernant les  le vent et, ensuite  les énergies solaires, faisant de l'Espagne un chef de file mondial dans l'industrie, a déclaré Suarez.
"Non seulement les subventions vont descendre mais de nouveaux projets ont été explicitement interdits, ce qui est assez inhabituel», a-t-il ajouté
Le caractère rétroactif de certaines réductions a encore jeté  diminué la fiabilité pour les  pour les investisseurs espagnols , a déclaré Suarez.
En effet, plusieurs fonds d'investissement espagnols qui parient sur ce secteur ont demandé un arbitrage rage international.
Il y a aussi une  «pression politique des États-Unis, où une partie des fonds sont basés et le gouvernement espagnol ne sais pas  comment résoudre cette  question, a t-il dit.
"Nous avons donné des subventions excessives", a déclaré Rodrigo Izurzun, spécialiste de l'énergie à du groupe «  Écologistes en Action », une association qui a également critiqué le changement radical dans la politique depuis que la crise économique qui a frappé l'Espagne en 2008.
"La politique actuelle est néfaste parce que le secteur a mûri et en passe de devenir compétitif  sans aucune aide, mais qu’il s’et soudainement totalement effondré", a déclaré Izurzun.
"Ceci ne mentionne même pas  quel est l'impact en termes de ralentissement  de la lutte contre le changement climatique."
Les investisseurs dans les éoliennes ne croient plus les perspectives sont attrayantes, a déclaré Heikki Willstedt Mesa, directeur de la politique énergétique éolienne de l’association AEE

.______________________________________________________

Promue en Allemagne comme un doux rêve, l'énergie renouvelable semble destinée à devenir un cauchemar financier.
Nous vous recommandons cet article de Fred F. Mueller, paru sur le journal en ligne Contrepoints

par Fred F. Mueller - publié sur Contrepoints le 6 février 2013
conterpoints
Le vent dans les cheveux, le soleil sur la peau, et le reflux dans votre porte-monnaie... Exclusif : plus de € 27.000 par foyer pour les renouvelables en Allemagne



 

 

 

________________________________________

LES RÉGIONAUX CLIMAT AIR ÉNERGIE( SCRAE)  ET LEURS ANNEXES: LES SCHÉMAS RÉGIONAUX ÉOLIENS  (SRE)
Point de la situation au 27 avril 2013

Des recours devant les tribunaux ont été déposés par les associations dasn plus de 15 régions
LA FED INVITE TOUTES LES ASSOCIATIONS LUTTANT CONTRE LES ÉOLIENNES A DÉPOSER DES RECOURS DE VANT LES TRIBUNAUX CONTRE LES  SCHÉMAS RÉGIONAUX CLIMAT AIR ÉNERGIE( SCRAE)  ET LEURS ANNEXES: LES SCHÉMAS RÉGIONAUX ÉOLIENS  (SRE)

Plusieurs  SCRCAE/SRE viennent d'être signés par les Préfets de région .
Ces  SRE ne sont que le fruit de la main mise du lobby éolien sur le territoire de la France au mépris d'un réelle concertation avec les citoyens.
( voir décret du gouvernement)
Les SRE de plusieurs régions classent en effet  80 % des communes en zones favorables à l'éolien.
La FEDsoutiendra les recours déposés par les associations et les particuliers devant la justice administrative pour faire annuler les SRCAE/SRE concernés
pour plus de renseignements
contact@environnementdurable.net

 

ÉVENEMENTS RÉCENTS

PÉTITIONS EN COURS CONTRE LES ÉOLIENNES

International     - NON aux éoliennes offshore devant les plages du débarquement ( EPAW )

National              - Moratoire éolien en France (Collectif)National               - Stop à l'éolien offshore le long du littoral : (PULSE Pour un rivage sans éoliennes)Alpes Maritimes  - Contre le projet éolien sur les crêtes des montagnes de Bleyne et de Chandy (Les Amis des Montagnes d'Azur)Ardèche                - Avis de tempête cévenole (ADTC Avis de Tempête cévenole)Aude                      - Protégeons le Pic de Bugarach et les châteaux cathares des projets éoliens                                  (Pic en Colère)Aveyron                 - Levezou Non aux éoliennes dans les PalangesHérault                  - Non l'éolien industriel n'est pas bon pour la planète ! (Collectif Fontfroide)Indre                      - Non aux éoliennes dans le parc naturel régional de la Brenne ADESA
                                ( association de défense de Sauzelles et alentours)Loire                      - Contre le projet d'implantation de 8 éoliennes sur la commune de Gumières                                  APAG (Association Pour Agir Groupés)Lozère                   -NON à l’appropriation de la Lozère par les spéculateurs de l’éolien industriel

                                  (Collectif Terre de Peyre) - (Les Robins des bois de la Margeride)                                                                                       
Mayenne               - Château de Bourgon menacé (Chateau de Bourgon)Puy de dôme         - Non_aux_eoliennes_dans_la_vallee_de_lance
                                    Vent Libre(association de défense de la Vallée de l'Ance - dans le Parc                                     Livradois-Forez)Seine Maritime      - Contre le projet éolien de Crosville-sur-Scie et Dénestanville
                                     (Association de Défense des Droits et des Intérêts du Citoyen Crosvillais)Seine Maritime      - Contre un immense parc éolien au large du Tréport (Pulse)Somme                   - Non aux éoliennes à SaissevalVienne                      - Non aux éoliennes de Leigné-les-Bois (ATDB)Haute Vienne         - Contre l'implantation d'éoliennes en Basse-Marche
                                     (ASSPHEL Association pour la Sauvegarde du Patrimoine et des Paysages                                       en Haut-Limousin)
FRANCE: 19  décembre 2011
Communiqué de Presse
Éoliennes en mer : avis de tempête
Alors que les côtes de la Bretagne sont actuellement polluées par le naufrage du cargo TK Bremen, le collectif "Pour Un Littoral Sans Éoliennes" (PULSE) (1) s'insurge contre le lancement d'un programme d'implantation d'éoliennes le long des côtes de la France.( lire la suite)

ECOSSE: 8 décembre 2011
Une éolienne s'enfamme durant une tempête

Une éolienne située près de Dalry et Ardrossan en Ecosse a pris feu pendant les conditions metéo extêmes Cet accident spectaculaire a été filmé en direct par le producteur et cameraman James Alcock
ecosse-éolienne en feu
voir la vidéo sur EPAW
ou sur Youtube

www.youtube.com/watch?v=jCyQD83NLDc

LA PRODUCTION ÉLECTRIQUE DE L'ÉOLIEN EN FRANCE : SITES OFFICIELS (en temps réeel)


DONNÉES OFFICIELLES DU RÉSEAU DE TRANSPORT DE L'ÉLECTRICITE

Production électrique éolienne instantannée en France le 28 fév. 2012 à 17h15 : 0,4%

Communiqué de pressse de la FED
Paris le 28 février 2012 France : 4000 éoliennes en panne A 14.15 h aujourd'hui 28 février 2012, les 4000 éoliennes du parc français ont cessé de fonctionner. Avec une puissance utile effective de 353 mégawatts, pour une puissance totale installée de plus de 6.700 mégawatts elles ont produit moins de 0,4% de l'électricité totale fabriquée en France soit 68.917 mégawatts, obligeant les centrales thermiques fortement émettrices de gaz à effet de serre, à pallier leur inefficacité. Ces chiffres officiels établis par RTE (*) démontrent que sans vent il n'y a pas d'électricité éolienne et que ces machines doivent être relayées par des dizaines centrales thermiques. Le plan du Grenelle de l'Environnement a pour objectif d'implanter 25.000 mégawatts ce qui correspond à 15.000 éoliennes sur la France et 1.200 le long des côtes. Il conduit à construire des nouvelles centrales thermiques (gaz, fioul et charbon), un double investissement nécessaire pour assurer la sécurité énergétique de notre pays. Les prévisions du Grenelle ont été établies sur des bases scientifiques fausses pour l'unique profit des industriels de l'éolien qui profitent de subventions au mépris de l'intérêt général. Ce plan entraine un investissement de plus de 50 milliards d'euros d'argent public qui amplifiera les problèmes économiques et écologiques de la France au lieu de les résoudre.
* Réseau de Transport de l'Electricité

____________________________________________________________________________
Éolien
CAPACITE DE PRODUCTION INSTALLÉE FIN OCTOBRE 2012
Puissance installée 7 195 MW
Production 13, 47 TéraWattheures ( facteur charge 23 %
)
CAPACITE DE PRODUCTION INSTALLÉE FIN 2011

Puissance installée : 6 994 MW
Eoliennes : environ 4 200
Electricité produite : 11,9 TéraWattheures
Production : 2,3% de production d'électricité en France

CAPACITÉ DE PRODUCTION ÉOLIENNE FIN 2010
- 3 500 aérogénérateurs pour 450 parcs éoliens
- Puissance installée: 5 200 MW
- Electricité produite : 5,8 TéraWattheures
- Production électrique totale en 2010 : 514 TWh
-
Production : 1% de production d'électricité en France
- estimation du montant total investi:> 10 milliards d'euros

ATTEINTE A LA SANTE

CP FED 7 juillet 2011 (avec lettre avec ARC au Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé)
waubra

Alerte  Internationale concernant la santé  des riverains des parcs éoliens
 
Crise  cardiaque, hypertension  aigüe,  dépression sévère sont les symptômes qui ont été identifiés dans plusieurs pays par des médecins chez des personnes qui  séjournent à moins de 10 kilomètres des parcs éoliens  en fonctionnement. 
Le Sénat australien  a émis  des recommandations suites aux investigations faites par la Fondation WAUBRA qui a lancé  le  29 juin 2011  une alerte internationale pour informer les industriels de l’éolien et tous les élus des risques de l’éolien industriel pour la santé humaine. (1)
Le 9 février 2011, quarante médecins canadiens ont signé une pétition recommandant  une distance minimale de 2 km entre une éolienne industrielle et toute résidence. (2) ....lire la suite

LE SYNDROME DES EOLIENNES EST MAINTENANT DISPONIBLE EN FRANCAIS
http://www.kselected.com/wp-content/uploads/2010/03/WTS-Abridged-French-4-26-10.pdf
Etude sur les troubles provoqués par les éoliennes Livre du Dr Nina Pierpont . Téléchargez le texte en français (partie non reservée aux praticiens ( traduction approuvée par le Dr.Nina Pierpont) format pdf : 57 pages
http://environnementdurable.net/windturbine-syndrome.pdf
Commader le livre
http://www.windturbinesyndrome.com/?page_id=4768

 Le Télégramme : Éoliennes "Ces machines-la  nous tuent" : Didier et Annick Noury
http://www.letelegramme.fr/ig/generales/regions/morbihan/eoliennes-ces-machines-la-nous-tuent-16-11-2013-2304529.php

3 ) The Explicit Warning Notice:
http://epaw.org/media.php?lang=fr&article=pr46
http://waubrafoundation.org.au/2013/explicit-warning-notice/

ATTEINTE AU PATRIMOINE

UN PROPRIETAIRE DE TIGNE LOURDEMENT CONDAMME PAR LE TRIBUNAL D'ANGERS
POUR AVOIR VENDU SON BIEN SANS PARLER DU PROJET EOLIEN


UNE DECISION DE JUSTICE QUI FAIT JURISPRUDENCE
29.06.09
TELECHARGER LE JUGEMENT DU TRIBUNAL D'ANGERS
( pdf 3 mega)

ATTEINTE A LA SECURITE

LES EOLIENNES SONT DESORMAIS SOUMISES AU REGIME DES INSTALLATION CLASSEES (ICPE)
Le syndicat des Energies renouvelables a déposé un recours en conseil d'Etat pour le faire annuler le décret du gouvernement

Communiqué de Presse de la FED du 25 mars 2010
EOLIENNES : UNE NECESSITE ABSOLUE DE PROTEGER LES CITOYENS
...C'est bien d'un espace de non droit que bénéficient les promoteurs, le décret d'application sur les installations classées pour la protection de l'Environnement (ICPE), sensé protéger les citoyens, ayant été bloqué depuis deux ans par M Borloo ministre de l'Environnement......
La FED qui a déposé un moratoire sur l'éolien et l'arrêt immédiat de toute implantation d'éoliennes sur le territoire,....

La FED rappelle qu'elle a officiellement demandé par lettre recommandée au Ministre de l'Environnement que les éoliennes soient soumisesà la régmentation des installations classées (ICPE)


Spectaculaire
EXPLOSION D'UNE EOLIENNE AU DANEMARK
filmée en direct

voir ici la video.....des morceaux à plus de 500 m


Nombreux autres accidents
.....lire la suite

ATTEINTE AU PAYSAGE ET AU PATRIMOINE DE LA FRANCE

LE SCANDALE DES MILLIERS D'EOLIENNES SUR LES PARCS NATURELS
ARRËTONS LA MASSACRE!


Lettre ouverte de la FED du 2 avril 2010 aux députés socialistes
communiqué de presse

EOLIENNES ET PARCS NATURELS : INCOMPATIBILITE TOTALE

ATTEINTE A L'AVIFAUNE

vautour
MORT EN DIRECT D'UN RAPACE FRAPPE PAR UNE PALE D'EOLIENNE
Voir la Video Format Windows media player

RADARS : PERTURBATIONS

RADARS:
zones de protection (5 km) zones de coordination (de 5 à 30 km).
Perturbations occasionnées par les aérogénérateurs sur le fonctionnement des
Une circulaire fixe la procédure

L'association ZAP'ATOURVENTS Dépose un réferé au tribunal

MEDIAS : ACTIONS DE LA FED /ARTICLES / INTERVIEWS RADIO TELEVISION

Eolien off-shore : l'addition va être salée
Tribune de Jean-Louis Butré et H. Texier, Président et Vice Président de la FED

http://energie.lexpansion.com/energies-renouvelables/eolien-off-shore-l-addition-va-etre-salee_a-33-6024.html
Un grand appel d'offres pour l'éolien off-shore est lancé. Pour le prix de l'électricité, pour l'emploi, il est aussi dangereux que l'éolien on-shore, disent les anti-éoliens


25 avril 2011: Les eoliennes
16 août 2010

ça vous dérange par Thomas Chauvineau
Les éoliennes, une solution d’avenir ?
Jean-Louis Butré
président de la Fédération Environnement Durable (FED)
Raphaël Claustre directeur du CLER (Comité de Liaison Energies Renouvelables)
Le site du CLER
, Ann Pedersen-Bouisset, Expert en énergies renouvelables à l’ambassade du DanemarkLe reportage de Dorothée Barba, à la rencontre de personnes habitant à proximité d'éoliennes.


22 juillet 2010

extrait de l'émission La maffia et les éoliennes Cas de la Corse 7 avril 2010

Dossier du Canard Enchainé du

7 avril 2010


la FED en première ligne
Alerte aux profiteurs du business vert?!
L'aide publique massive aux activités écologiquement correctes commence à produire des effets pervers?: elle attire les opportunistes… et les escrocs.


31 mars 2010

JL Butré Président de la FED
R . Claustre Président du Comité de Liaison de Energies Renouvelables (CLER)

Inteview de André Antolini Président du Syndicat des Energies Renouvelables (SER) 30 mars 2010

JL Butré Président de la FED
André Antolini Président du Syndicat des Energies Renouvelables (SER)
RMC a annoncé les résutats au sondage sur l'eolien du Figaro : 61% des français demandent l'arrêt de l'eolien en France et dit que les "deputes voulaient arrêter l'eolien!"
3 décembre 2009
LA FED SUR LA CHAINE DE TELEVISION PARLEMENTAIRE

Problèmes des campagnes d'écolo- marketing qui envahissent tous les médias
Senateur Muller ( Verts)
J.L. Butré (FED)

LES EOLIENNES
Les Grands Débats de BFM avec Nicolas Doze
BFM : Les Grands Débats - L’éolien, c’est du vent ?
11h-12h : André Antolini,
Président du Syndicat des Energies Renouvelables
Jean-Louis Butré,
Président de la Fédération du Développement Durable


écouter l'emission


Article majeur
14.02.08
les éoliennes ne diminuent pas les gaz à effet de serre!

Commentaires de la FED


..On nous vend quelquechose à l'aspect écologique, mais qui ne l'est pas. C'est un mensonge d'Etat n'hésite pas à affirmer Jean-Louis Butré président de la FED
Essayer de joindre Mme le maire d'Ally qui possède un des plus gros parc de France de quoi pavoiser...relève de la "Mission impossibe"...le téléphone sonne il n'y a jamais personne ...
(commentaire du JDD).EOLIEN discours de Nicolas Sarkozy
Commentaires
Plus de 2000 éoliennes industrielles sont déjà implantées sur la France et 10.000 nouvelles arrivent. Il s’en construit maintenant sur des sites emblématiques, le long des plus beaux rivages, sur des lieux de mémoire et dans des parcs naturels régionaux protégés.
En 2009 Le Président de la République Nicolas Sarkozy s’était prononcé clairement contre l’éolien hors de friches industrielles. La triste vérité est qu’il pratique un double langage et qu’il est désormais le responsable du massacre des paysages de la France.
Jean-Louis Borloo Ministre de l’Environnement, porte parole du lobby des promoteurs,
dilapide actuellement 40 milliards d’euros pour implanter 12.000 machines.
En analysant le « bilan écologique » du Grenelle dont il a été l’initiateur, le sommet de Copenhague et maintenant la taxe carbone, qui peut encore lui accorder de la crédibilité
alors qu’il ne fait qu’affaiblir le potentiel industriel de notre pays?
Jean-Louis Butr é
Président de la Fédération Environnement DurableEOLIEN
vidéo les discours de Nicolas SARKOZY
GENELLE II

Transparence des associations ayant participé au Grenelle
On ne peut que s'interroger qu'un doute plane sur plusieurs associations ayant participé au Grenelle de l'Environnement, d'autant plus que certaines d'entre elles ne se font pas faute de prêcher la transparence des pouvoirs publics.
AREVA: LA Présidente Anne Lauvergeon descend en flamme l'eolien à la radio
- déclarations à France inter

AREVA:
AREVA ET L'EOLIEN
Interrogée par JP Elkabach
Anne Lauvergeon Présidente d'AREVA , N°1 du nucléaire français déclare à propos de l'éolien que c'est une énergie intermittente qu'il faut suppléer par des centrales thermiques gaz ou charbon, et donc il y a émission de CO2"


AREVA confirme aussi que l'éolien ne marche que 3 mois par an........

SONDAGES

CONTRAIREMENT AUX SONDAGES OFFICIELS PAYES PAR LES PROMOTEURS OU L'ADEME
des dizaines de sondages realisés par les medias
prouvent le contraire55% à 83%
DES FRANCAIS SONT CONTRE LES EOLIENNES
Manifestation du 6 octobre 2007 à Paris

Nous rejoindre sur Twitter

tweet Nous suivre sur Twitter

 

s

Accueil | A la Une | Vidéo | Régions de France | Dossiers | Plan du site | Forum | Nous Ecrire
Ce site a été crée par Jean-Louis Butré.Ce site est protégé par Copyright©. Contacter le webmaster.